Le marché de la pièce de rechange ne cesse de se transformer depuis plusieurs années et l’arrivée de la société Newdis, via son concept Otop, en est encore un exemple concret. Créée sous l’impulsion de trois anciens responsables du groupement Doyen (Franck Millet, Raphaël Auquier, Harry Pottiez), accompagnés d’un quatrième actionnaire (Michel Delville), l’entité a opté pour un modèle hybride pour se frayer un chemin sur ce secteur concurrencé : l’expertise logistique et le service propres aux distributeurs de pièces associés à la souplesse et à la tarification des pure-players qui vendent aux particuliers.

Otop Deret Orléans logistique pièces rechange
Les pièces livrées par Otop sont stockées au sein de la société Deret, à Orléans
Otop entend ainsi se positionner comme une alternative pour les réparateurs et garages grâce à des prix agressifs (30% en dessous des tarifs pratiqués par la distribution classique en moyenne), une offre composée de 121 lignes de produits et plus de 35 000 références en stock (plus de 90% de marché en pièces mécaniques), des livraisons à J+1 matin assurées depuis le centre logistique d’Orléans (celui du groupe Deret) et relayées par le réseau de centres de proximité. 

Plus de 10 franchisés en 2018


Deux mois seulement après son lancement, l’enseigne a choisi de participer à Franchise Expo, qui ferme ses portes le 28 mars 2018, afin de se faire connaître et rencontrer les futurs franchisés. Dans un premier temps, les dirigeants de Newdis ont choisi de développer le réseau en propre. Aux premiers centres de Chartres, Orléans, Tours, Massy, Laval et Rouen, déjà opérationnels, la société prévoit l’ouverture de trois points de vente par mois en 2018. En avril, ce sont les zones d’Evreux, Angers et Rennes qui seront couvertes.

A compter du mois septembre, les premiers franchisés viendront compléter le maillage. A fin 2018, le réseau devrait dénombrer 30 centres en propre et plus de 10 franchisés. En 2020, Otop vise 180 centres dans l’Hexagone, correspondant à un rayon de livraison d’environ 45 minutes. Le gros du déploiement se fera en 2019 avec l’ouverture de 86 structures.

CA prévisionnel de 160 000 à 180 000€


Otop pièces rechange livraison
Le réparateur peut choisir de se faire livrer ou d'aller récupérer les pièces commandées au sein du centre Otop le plus proche
L’entrée dans le réseau requiert un droit d’entrée de 28 500 €HT. Un apport personnel de 25 000 à 35 000 € est réclamé. Le montant total du financement est estimé entre 81 000 et 91 000€ HT. Otop annonce un chiffre d’affaires prévisionnel compris entre 160 000 et 180 000 euros la troisième année. « Nous ciblons des professionnels de la logistique ou du secteur automobile mais, au final, c’est véritablement l’esprit de service du franchisé qui nous importe le plus », précise Franck Millet. La durée du contrat s’étend sur cinq ans.

Newdis France anticipe une part de marché d’environ 3,5 % à horizon 4 ans sur le secteur de la pièce de rechange, soit un chiffre d’affaires qui devrait avoisiner les 225M€ (sur une estimation du marché entre 6,5 et 7 milliards d’euros).