Depuis l’ouverture du salon automobile de Lyon, le jeudi 28 septembre 2017 (il ferme ses portes ce soir), le stand BMW et Mini est animé par dix vendeurs, dont la moitié compose les équipes de vente des groupes Pautric (6e avenue) et Altitude. Pour le groupe dirigé par Pierre-Edouard Dieu, cette participation au salon lyonnais constitue une première. Elle fait suite au rachat, fin 2016, des concessions BMW et Mini de Vaise et Villefranche-sur-Saône (69), qui appartenaient au groupe Gauduel. « Nous sommes totalement dans les clous en termes de commandes par rapport aux objectifs que nous nous étions fixés », informe le dirigeant, qui table sur 45 commandes à l’issue des 5 jours de l’évènement.

Avec les affaires de Lyon-Vaise et de Villefranche-sur-Saône (69), qui viennent s’ajouter à celles de Mâcon (71), Vienne (38) et Saint-Etienne (42), le groupe familial va atteindre un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros en 2017, et commercialisé 3 000 VN pour 2 000 VO.

« Avec BMW, l’exercice 2017 se révèle plus difficile que l’an passé mais nous anticipons une nouvelle croissance des volumes comme des parts de marché en 2018, grâce au lancement du X3 (fin 2017) et surtout du X2, qui va permettre à la marque d’investir un nouveau segment, souligne Pierre-Edouard Dieu, qui revendique une rentabilité supérieure à 1,7 % au sein de ses points de vente. L’activité occasion est stable depuis janvier. Nous affichons une croissance à deux chiffres avec Mini, qui marche très fort dans l’ensemble de nos affaires, ainsi qu’une progression importante de nos activités après-vente et pièces de rechange, en raison d’un parc roulant BMW qui a fortement augmenté ces dernières années ».

Nouveau rachat en vue


Le groupe, classé en 96e position de notre dernier top 100, a entamé des discussions pour saisir une nouvelle opportunité avec la marque BMW, qui devrait se concrétiser en fin d’année. « Mais il s’agit d’une opération moins importante que celle réalisée à Lyon l’an passé », précise Pierre-Edouard Dieu.