Le groupe Etoile du Maine, qui a fait main basse en 2017 sur les concessions Mercedes-Benz, Smart et les sites de travaux publics (Komtasu) du groupe Convenant, a notifié son intention de reprendre la concession Motor Village d’Orvault (44). Il s’agit de l’une des huit filiales de Fiat dans l’Hexagone, avec celles de Paris (19e), Boulogne-Billancourt (92), Englos (59), Villeneuve d’Ascq (59), Vaise (69), Vénissieux (69) et Le Cannet (06). Le constructeur italien (Intermap à l’époque) avait repris la concession nantaise fin 2011 au groupe... Convenant.

« L'opération consiste en l'acquisition par la société Dauphine 27 du fonds de commerce de vente et réparation de véhicules neufs des marques du groupe Fiat et des véhicules d'occasion exploité par l'établissement secondaire d'Orvault de la société FCA Motor Village France », résume l’Autorité de la concurrence.

Contrairement aux réseaux des filiales Peugeot, Citroën, Renault et Mercedes-Benz, celui de Fiat est resté relativement stable ces dernières années. L’entité Motor Village France a représenté en 2017 un volume de 7 118 unités, ce qui en fait le premier distributeur des marques du groupe en France (devant Hess et Sipa).

Située sur le principal axe automobile d’Orvault, au nord ouest de Nantes, l’affaire représente les marques Fiat, Fiat Professional, Alfa Romeo, Abarth et Jeep. Elle jouxte la concession Mercedes-Benz et Smart rachetée par Etoile du Maine l’an passé.

Le groupe dirigé par Patrick Bornhauser renforce donc sa position sur le secteur et fait par la même occasion son entrée dans les réseaux Fiat. En 2017, il a commercialisé plus de 5000 VN, via un total de 29 sites, et dépassé la barre des 500 millions d’euros de chiffre d’affaires.