Quelques semaines après l’acquisition du groupe Métin, le groupe Gueudet est déjà à la manœuvre pour se renforcer avec les marques Citroën et DS en Île-de-France. En effet, le deuxième opérateur hexagonal a notifié son intention de reprendre la plaque Citroën du groupe Vincent en Île-de-France. Celle-ci dénombre cinq points de vente situés à Villemomble, Neuilly-Plaisance (93), Créteil, Champigny-sur-Marne et Le Perreux (94).

« Le groupe Gueudet envisage d'acquérir via la société Métin Holding la totalité des actions de la société P.Bugnot et de la société SAGA, respectivement concessionnaires automobiles des marques Citroën et DS dans les départements de Seine-Saint Denis et du Val-de-Marne », rapporte ainsi l’Autorité de la concurrence.

Implanté en région Centre (Loiret, Cher), en Bourgogne (Nièvre) et en Auvergne (Allier), le groupe dirigé par Rodolphe Vincent, dont le siège est basé à Varennes-Vauzelles (58), avait posé son premier pied en Île-de-France en 2004 avec la reprise de la concession de Champigny-sur-Marne. Il s’était agrandi en Seine-Saint-Denis en 2013. En plus de Citroën et de DS, il distribue également les marques Peugeot et Toyota. Il avait généré en 2016 un chiffre d’affaires de 193M€ et commercialisé 6 084 VN et 5 201 VO.

Avec cette opération, le groupe dirigé par Cyril Gueudet va ainsi consolider sa position avec la marque aux chevrons, qu’il distribue seulement depuis quelques semaines et le rachat du groupe Métin. En 2016, le deuxième opérateur hexagonal avait représenté un chiffre d’affaires de 1,117 milliard d’euros et vendu 34 175 VN et 30 900 VO. Il devrait dépasser les 1,7 milliard d’euros de CA en 2018.