A l’occasion de la traditionnelle convention du groupe, qui s’est tenue le 1er février 2018 à Arras, le groupe Lempereur a qualifié 2017 « d’excellente année ». Comme Jean-Paul Lempereur vise « l’excellence », au même titre que les constructeurs, l’enjeu sera naturellement de faire encore mieux en 2018. Avec un objectif parfaitement clair dans le viseur : franchir la barre des 10 000 véhicules commercialisés à client final (VN et VO).

Groupe Lempereur Arras Lens distribution concession
La convention du groupe Lempereur s'est tenue le 1er février 2018 à Arras
L’an passé, l’opérateur multimarque a commercialisé un total de 9 251 véhicules à particulier, dont 4 968 VN et 4 283 VO, soit un gain de près de 1 200 unités par rapport à l’année 2016. La croissance a été au rendez-vous pour l’ensemble des marques représentées. Le groupe a signé sa meilleure année depuis cinq ans avec Opel (1 731 ventes ; + 269 unités par rapport à 2016), grâce au lancement des Crossland et Grandland. Il a commercialisé 903 Nissan (+84), 723 BMW (+144), 542 Hyundai (+107), 413 Fiat (+43), 348 Mini (+50), 132 Volvo (+27), 122 Jeep (+13) et 62 Alfa Romeo.

Démarrage en trombe


Le groupe a établi son exercice de référence depuis cinq ans sur le business VO en commercialisant 4 283 véhicules à particulier (+425 unités). Il a également écoulé 2 250 véhicules à marchand (enchères, export...), « qui sont devenues des ventes lucratives, et non plus à perte, comme avant », précise Jean-Paul Lempereur. Au global, le groupe a commercialisé 11 501 véhicules en 2017.

L’exercice 2018 démarre déjà sur les chapeaux de roues puisque l’entité a commercialisé 504 VN et 456 VO sur le premier mois, des chiffres supérieurs aux ambitions affichées. Cette année, le groupe vise plus de 5 400 voitures neuves, dont 1 780 Opel, 1 060 Nissan, 638 Hyundai, 350 Fiat, 70 Alfa Romeo, 144 Jeep, 765 BMW, 405 Mini et 230 Volvo. Pour le VO, l’objectif a été fixé à 4 715 véhicules à particulier.

Lancement du label Primacar


Le groupe Lempereur, qui vient d’ouvrir à Béthune un centre occasion dédié aux marques BMW et Mini, lancera dans les prochains mois son label occasion Primacar, qui coiffera une offre de véhicules à petit prix. Ce label cohabitera avec les programmes des constructeurs sur les parcs VO de certaines affaires.

Plusieurs gros chantiers de concessions vont animer le groupe dans les prochains mois. Le nouveau point de vente Volvo verra le jour en 2018, avec un restaurant (Le Club Scandinave). Un troisième Mini Store ouvrira ses portes à Béthune tandis que la Cité Automobile de Dechy accueillera au second semestre les marques Fiat, Alfa Romeo et Jeep.

Une nouvelle marque en discussion


Par ailleurs, le groupe qui est né et qui a grandi dans le département du Pas-de-Calais installera en 2018 son siège dans le département voisin du nord, au cœur de la Cité Automobile de Dechy. Viendront s’y installer les directions commerciales, après-vente, les services comptabilité et les ressources humaines.

Jean-Paul Lempereur a entamé des discussions pour ajouter une 13e marque à son portefeuille dans les prochaines semaines, du côté de Béthune.

Enfin, l’opérateur lancera en 2018 son école de vente en partenariat avec le GNFA et la région des Hauts-de-France.