Le 6e groupe de distribution hexagonal accélère son développement en Belgique. Après avoir repris en 2016 la concession Nissan de Louvain, l’opérateur a installé au premier semestre le panneau de la marque nipponne dans une ancienne concession Citroën, dans le quartier de Ledeberg, au sud-est de Gand. Depuis le 1er décembre 2017, le groupe a signé un accord pour la reprise de la concession Nissan Bauwens, située au nord de Gand.

En 2017, le site de Louvain devrait représenter un volume de Nissan 250 voitures neuves. Sur une année pleine, avec les deux concessions de Gand, le groupe prévoit de dépasser la barre des 1 000 unités avec Nissan en Belgique.

Le groupe français y représente également la marque Infiniti, à Bruxelles, ainsi que Mercedes-Benz, à Louvain. Depuis 2016, Thierry Jacquet a été désigné pour mener le développement du groupe sur le marché automobile belge. Le dirigeant n’exclut pas de nouvelles opérations dans les prochains mois, avec Nissan comme Mercedes-Benz.

En 2016, le groupe dirigé par Jean-Bernard Maurin avait réalisé un chiffre d’affaires de 740 millions d’euros et commercialisé 22 400 VN pour 22 482 VO.

-A lire également Les groupes français à l'écoute des opportunités étrangères