Opérateur historique de la distribution automobile hexagonale, le groupe Schumacher a longtemps été étroitement lié à la marque Renault en Île-de-France, en Bretagne et en Normandie. Sous l’impulsion d’Edouard Schumacher, l’entité familiale a pris ces dernières années le virage du multimarquisme et entamé la constitution d’un pôle dédié aux véhicules de prestige, dont la dernière pierre est certainement la plus brillante. Déjà distributeur Maserati au Vésinet (78), le groupe a été désigné en 2017 pour représenter Alpine, à Mantes-la-Jolie (78), et choisi par Lamborghini pour devenir le représentant exclusif de la marque en région parisienne. Auparavant, celle-ci était distribuée par le groupe Neubauer.

Schumacher Lamborghini Puteaux concession urus
Edouard Schumacher, président du groupe Schumacher, lors de l'inauguration de la concession Lamborghini de Puteaux.
Edouard Schumacher, accompagné de Stefano Domenicali, PDG de Lamborghini, a inauguré le 31 janvier 2018 le nouvel écrin de la marque italienne (1 400 m2e de surface), situé à Puteaux, au pied des tours de la Défense. Comme un symbole, Lamborghini a élu domicile au sein d’une ancienne concession Renault, que le groupe familial a exploité pendant 40 ans.

« Il manquait encore un fleuron au sein du groupe et je pense que nous l’avons désormais avec Lamborghini, se félicite Edouard Schumacher. Ce site fait partie du patrimoine du groupe. Son potentiel est considérable car il est idéalement situé au cœur du business center et surtout parce qu’il offre une forte capacité en après-vente. Je pense que la vraie révolution, à l’avenir, se fera sur le service ».

Le site parisien constitue le sixième point de vente pour la marque Italienne en France avec ceux de Bordeaux, Cannes, Lyon, Mulhouse et Monaco.

Concession Schumacher Infiniti Alpine Lamborghini Bellini La Défense


L’Urus en vedette


Le timing est d’autant plus parfait pour le groupe que 2018 marque le lancement de l’Urus, le premier SUV de Lamborghini. Le modèle a été dévoilé le 31 janvier dans le showroom de la concession, avant une première présentation mondiale à l’occasion du salon de Genève. La marque entend « plus que doubler ses ventes » dans le monde mais aussi en France avec l’arrivée de ce nouveau modèle de conquête.

« Il se passe vraiment quelque chose avec ce modèle. L’Urus interpelle et nous le constatons tous les jours avec de nombreuses demandes de renseignements », observe Edouard Schumacher. « Nous avons déjà conquis une clientèle qui n’a jamais été auparavant en position de rouler en Lamborghini », souligne Stefano Domenicali. L’Urus est déjà disponible en précommande. Son prix : 205 715 euros TTC.


En 2017, Lamborghini a commercialisé 68 unités en France (-1,4 %). Au niveau mondial, elle a établi l’an passé un nouveau record, avec 3 815 véhicules vendus (+10,3 %). Il s’agit de la septième année de hausse consécutive pour la marque qui, avec l’Urus, devrait battre un nouveau record en 2018. La zone Europe-Moyen-Orient-Afrique représente le principal marché du constructeur (1 477 véhicules, +18%), suivie de l’Amérique (1 338, +4%) et de l’Asie Pacifique (1 000, +9%). Les Etats-Unis sont le premier pays (1 095 unités), suivi par le Japon (411), le Royaume-Uni (353) et l’Allemagne (303).