La concession Peugeot d'Herblay écoule plus de 700 voitures neuves par an.

Représentant Toyota, Seat et Peugeot exclusivement Implanté dans les Yvelines et dans le Val d’Oise (Argenteuil et Osny), le patron du groupe Vauban prendra officiellement possession le 1er octobre prochain du dernier morceau géographique de son puzzle commercial : la concession Peugeot d'Herblay (95).

Olivier Hossard, dirigeant du groupe Vauban
S’il n’avait pas souhaité faire de surenchère il y a huit ans lors d'une première vente effectuée au profit de Denis Bernier par le concessionnaire historique, Olivier Hossard se réjouit désormais des 750 VN et 700 VO supplémentaires qui vont tomber dans son escarcelle.

De fait, la concession d’Herblay qui est aux dernières normes Blue Box depuis deux ans ne chôme pas.

L'établissement emploie 50 salariés qui contribuent à la réalisation d’un chiffre d’affaires annuel de 23 millions d’euros. « C’était le village gaulois du département qu’il nous restait à investir », résume Olivier Hossard, plus attaché à la rationalisation de son périmètre qu’à une logique de croissance externe à tous crins. « Cela achève la création d’une zone homogène. Nous avons désormais trois affaires sur l’A13 et trois autres affaires sur l’A15 », poursuit-il.

Le développement du chiffre d’affaires global - concomitamment à celui des synergies - permet cependant au groupe, dans un marché stagnant, d’amortir plus avant ses frais fixes et de structures. « C’est une stratégie de réponse à l’effritement du marché », résume Olivier Hossard.

Dans la ligne droite de ce précepte, Vauban avait déjà racheté, en 2012, cinq points de vente Toyota au groupe GBH. dans le même temps, la hausse de ses volumes de ventes de voitures neuves Peugeot (5 289 en 2013 contre 4 991 en 2012) a permis à l’entreprise d'obtenir le Master de la meilleure progression du chiffre d’affaires cette année (ndlr : 190 millions d’euros l’an dernier avec près de 7000 VN contre 160 millions l’année précédente). Le groupe Vauban se hisse à la 42ème place dans le top 100 des groupes français. Soit un groupe à suivre qui conjugue croissance organique et externe!

Bernier se concentre sur le sud de Paris

Côté cédant, Denis Bernier poursuit aussi une stratégie de concentration
Denis Bernier vend son site pour se recentrer sur le sud de Paris
dans le sud de Paris et dans le centre avec Peugeot. Il conserve, dans le cadre de cette vente, la propriété du centre de réparation agréé de Nanterre (92).

Egalement distributeur Toyota, Kia, Seat et Lexus, Denis Bernier prône « le multimarquisme sans la dispersion ».  Pour rappel, il  a ouvert une concession Peugeot à Orléans l’an dernier et vend 5 300 Peugeot neuves sur un volume global de 8 300 VN. Avec autant de VO écoulés, son chiffre d’affaires atteint 260 millions d’euros. Il affirme avoir, de son côté, plusieurs projets à l'étude...