Le groupe Volkswagen se moque de la crise. Il a augmenté de 8,9% ses livraisons de véhicules neuf au premier semestre à 4,45 millions d’unités. « Mais cela ne doit pas nous rendre euphorique, la situation économique, particulièrement en Europe de l’Ouest reste tendue et difficile.’’ a déclaré Christian Klingler, membre du directoire en charge des ventes.

En Europe, les ventes du groupe ont légèrement progressé (+1,8%) à 1,93 million de véhicules. Le groupe a accru de 4,4% ses ventes en Allemagne à 606 100 unités. En Europe centrale et de l’Est, ses livraisons ont bondi de 27,3% à 322 900 unités.
Le groupe réalise également une fulgurante ascension sur le marché américain (+30,4%) à 275 200 unités. Le Groupe Volkswagen a livré dans le même temps 469 500 (+ 3,1 %) véhicules en Amérique du Sud.
Enfin, il a livré 1,30 million sur le marché chinois (+ 17,5 %).

La marque Volkswagen « véhicules particuliers » a livré 2,79 (+ 10,2 %) millions de véhicules à travers le monde entre janvier et juin. Elle progresse aux Etats-Unis, où 208 700 (+ 35,4 %) véhicules ont été livrés.

Quelque 733 200 Audi ont été livrées (+12,3%) à travers le monde sur les six premiers mois. Dans le même temps, Skoda pour sa part a livré un total de 493 000 (+ 8,4 %).
Enfin, Seat est la seule marque à reculer avec 163 300 véhicules livrés dans le monde (- 12,4 %. La marque espagnole a enregistré une performance positive en Allemagne avec des livraisons en hausse de 8 % pour atteindre 28 400 véhicules.

Enfin, Volkswagen Véhicules Utilitaires a pour sa part vu ses livraisons augmenter de 3,7 % pour atteindre 270 000 unités à fin juin.