Après avoir mis en avant des résultats commerciaux probants (10,7 millions de véhicules vendus dans le monde en 2017, dont 4,2 millions d’unités via ses coentreprises chinoises), le groupe Volkswagen annonce des résultats financiers de très bonne facture.
« Le groupe a battu un nouveau record de chiffre d’affaires en 2017, à 230,7 milliards d’euros, en progression de 6,2% par rapport à 2016 », se réjouit Frank Witter, directeur financier du groupe. Le profit opérationnel s’établit à 13,8 milliards d’euros, après éléments exceptionnels, tandis que la marge opérationnelle passe de 6,7% à 7,4%. « Là encore, c’est un record pour le groupe. C’est aussi le fruit de notre progression en volume, d’une bonne orientation de notre mix et de nos programmes de maîtrise des coûts », souligne Frank Witter, tout en rappelant que ces performances sont obtenues malgré une charge exceptionnelle de 3,2 milliards d’euros liée au dossier des moteurs diesels.  

Une perspective de croissance du chiffre d'affaires de 5% en 2018


Pour l’exercice 2018, Matthias Müller, président directeur général de Volkswagen AG, reste mesuré et table sur un volume de ventes légèrement supérieur à celui de 2017. « Les challenges sont nombreux, entre la stabilité de la situation économique, le renforcement du jeu concurrentiel, la volatilité des taux de change et le sujet du diesel. En Europe, le WLTP soulève aussi des questions », ajoute-t-il. Toutefois, il table sur un chiffre d’affaires en progression de 5% et sur une marge opérationnelle comprise entre 6,5 et 7,5%.