En 2015, le groupe Volkswagen avait décidé de fusionner ses marques de camions et de bus (MAN, Scania et Volkswagen Caminhões e Ônibus) sous l’égide d’une entité juridique indépendante : Volkswagen Truck & Bus GmbH. 

Trois ans plus tard, il prépare l’entreprise à son entrée en bourse.

« La création de Volkswagen Truck & Bus GmbH en 2015 a été une excellente décision : nos marques de véhicules utilitaires collaborent plus étroitement et obtiennent de meilleurs résultats qu’auparavant, note Andreas Renschler, président du directoire de Volkswagen Truck & Bus GmbH. Nous préparer au marché des capitaux est une nouvelle étape logique dans le développement de notre entreprise ».


Dans le cadre de cette préparation, l’entreprise a lancé « Next Level », un projet qui rassemble près de 200 salariés issus de toutes nos marques et de toutes les régions du monden, pour accélérer sa croissance.

L'ambition de devenir le numéro un mondial des transports


Pour finaliser la préparation à l’entrée en bourse, le Conseil de Surveillance de Volkswagen AG a approuvé le changement de structure juridique de Volkswagen Truck & Bus GmbH.

Le groupe deviendra d’abord une Aktiengesellschaft (AG), puis, ultérieurement, une Societas Europaea (SE). Cette deuxième étape requiert toutefois l’approbation du Conseil de Surveillance. Ces changements seront réalisés le plus rapidement possible.

Le groupe VT&B dispose déjà de 31 établissements dans 17 pays et 81 000 employés produisant des camions et des bus. En 2016 et 2017, l’entreprise a consacré 2,9 milliards d’euros à la Recherche et au Développement. Volkswagen Truck & Bus est leader du marché en Europe et au Brésil. L’entreprise a également formé des partenariats en Amérique du Nord et en Chine.

Volkswagen Truck & Bus veut devenir le leader mondial du secteur des transports.