Le groupement indépendant Agra, associé à la société Sirius, tous deux spécialisés dans la distribution de pièces de rechange, ont acté en avril 2017 le rachat de la plateforme AutoParts. Implantée à Gennevilliers, celle-ci a connu une histoire mouvementée en France, sous les noms de LumLux, puis d’AutoParts Distribution. La plateforme, qui avait été mise en liquidation fin 2016, renaît donc sous l’impulsion du groupement dirigé par André Brutinel. Elle hérite également d’un nouveau nom : Drop Pièces.

« Bien au-delà d’un simple effet d’aubaine, ce rachat constitue une solution stratégique et réfléchie », indique le groupement. En effet, cette implantation en région parisienne « constitue un point central et primordial pour la distribution de pièces de rechange ». L’Agra, qui dispose d’un entrepôt national à Meyzieu (69) et s’appuie depuis 2013 sur les 5 plateformes régionales de Sirius, renforce ainsi son rayonnement au niveau national.

200 familles de pièces


Cette acquisition permet aux deux acteurs « d’accéder à des marchés spécifiques grâce à des marques complémentaires, d’élargir la clientèle grâce au relai supplémentaire en région parisienne, d’assurer une meilleure disponibilité sur le plan des produits et de la logistique et d’intensifier la fréquence des livraisons (2 fois par jour) ».

Drop Pièces Autos est amenée à « distribuer de nombreuses gammes, très longues avec des marques premium, mais aussi la marque exclusive Tecdrive d’Agra, ou encore la marque Artec, fondée par Autoparts Distribution ». Au total, Drop Pièces Autos stocke environ 200 familles représentant ainsi une cinquantaine de fournisseurs.