Le coup de pouce donné par l’Etat et certains constructeurs va permettre au marché automobile de croître davantage qu'escompté en 2017. « Les ventes seront portées par les offres de reprise des vieilles voitures diesel », prévoit la VDA, la fédération allemande de l’automobile.

Pourtant en septembre, qui disposait d'un jour ouvré de moins qu'en septembre 2016, le plus grand marché européen s'est replié d'environ 3% à 288.100 immatriculations de voitures neuves. Pendant ce même mois, les commandes ont augmenté de 4% sur un an, de bon augure pour les mois qui viennent.

Sur les neuf premiers mois de l'année, les immatriculations de voitures neuves dans le pays ont progressé de 2% à 2,6 millions d'unités.

La bonne situation économique allemande


"Le marché allemand se montre plus dynamique qu'escompté", a estimé Matthias Wissmann, président de la VDA, évoquant "la bonne situation économique" du pays, mais également les divers coups de pouce de la part des constructeurs pour mettre à la casse leur vieille voiture diesel.

Cette mesure, adoptée en août par les marques après un sommet de crise qui se tenait deux ans après le scandale des moteurs diesel truqués par Volkswagen, est l'une des raisons de la hausse de la demande, a affirmé M. Wissmann.

Depuis quelques mois, les véhicules diesel font l'objet d'une désaffection croissante dans le pays alors que plane la menace d'une interdiction de circulation des véhicules diesel les plus polluants dans de nombreuses villes allemandes.

Des primes constructeurs atteignant 10 000 euros


Plusieurs constructeurs, dont Volkswagen, BMW et Ford, proposent depuis août des offres pour inciter les clients à acheter chez eux des véhicules plus propres, dans le cadre des efforts de l'industrie automobile allemande pour limiter les émissions polluantes liées au diesel.

Ces primes, qui peuvent dans certains cas atteindre 10.000 euros, sont proposées jusqu'à la fin de l'année, mais elles n'avaient pas eu d'effets sur les immatriculations de voitures neuves le premier mois, les automobilistes mûrissant leur réflexion.

Face à l'élan du marché attendu dans les prochains mois, la VDA a légèrement revu en hausse sa prévision de ventes de voitures neuves en Allemagne en 2017. Elle table désormais sur 3,5 millions d'unités vendues, soit une progression de 4% sur un an, contre 3,35 millions attendues jusqu'ici.