Les immatriculations de voitures neuves en Allemagne ont bondi de 12% à 269.400 unités en janvier 2018, après s'être repliées de 1% sur un an en décembre 2017.

Les marques importées (+19%) ont soutenu la croissance du marché. Elles représentent, avec 79.900 unités, presque un tiers des ventes de voitures neuves en Allemagne.

En janvier 2018, les immatriculations de voitures diesel ont à nouveau reculé. Leur part dans les ventes n'a représenté que 33% du total, contre 45% en janvier 2017.

Une perte de confiance dans l'industrie automobile allemande


C’est dans ce contexte que Volkswagen, Daimler et BMW affrontent depuis le 29 janvier 2018, une nouvelle vague d'indignation: les trois géants sont accusés d'avoir cofinancé en secret des tests d'émissions de gaz diesel sur des singes, mais aussi des humains.

Ces révélations, qui ont choqué de la chancellerie à Berlin en passant par la Commission européenne, ont déjà coûté la tête de trois cadres dirigeants au sein de ces groupes. Mais leur éventuel impact sur les ventes n'apparaîtra que le mois prochain.

Selon un sondage publié par la télévision publique allemande ARD, 52% des Allemands disent avoir "perdu confiance" dans l'industrie automobile allemande, pourtant historiquement considérée comme l'un des fleurons du pays.