La série noire n’est pas totalement enrayée mais les chiffres du mois de mars 2018 laissent augurer un redressement prochain pour le marché de l’occasion hexagonal. Après quatre mois de recul assez significatif, les immatriculations de VPO ont accusé une baisse minime sur ce troisième mois : -0,3%, à 527 526 unités. C’est 1 565 unités de moins que sur le même mois de l’an passé, qui se situait à un niveau élevé. Tous segments confondus, les marques françaises ont enregistré un repli de 3,2%, à 279 110 véhicules (53% du marché), tandis que les immatriculations des marques importées ont, elles, grimpé de 3,2% (47%).

Le segment des VO âgés de moins de 1 an ne flanche toujours pas. En mars, il a progressé de 6%, à 53 903 unités, dépassant ainsi la barre des 10% du marché de la seconde main (10,2% précisément). Les marques françaises y ont connu des fortunes diverses. Porté par la C3 (+4,5%) et la nouveauté C3 Aircross, Citroën a affiché un bond de 13,1%. Peugeot a marqué le pas en mars (-2,5%), la faute aux reculs des 308 (-17,4%) et 3008 (-6%). C’est surtout Renault qui a souffert sur ce segment avec une chute des immatriculations de 9,5%. Le trio Megane (-6%), Clio (-20,2%) et Captur (-5,7%) a flanché. Ce sont principalement les marques importées qui ont impulsé le tempo sur ce segment. Les Allemands BMW (+29,3%), Mercedes-Benz (+34,4%) et Volkswagen (+11,8%) y ont signé les bonds les plus significatifs.

Les « vieux » VO encore dans le dur


En mars, la croissance s’est révélée encore plus élevée pour les tranches des VO âgés de 1 à 2 ans et de 2 à 4 ans, qui ont tous deux progressé de 7,9%.

Conclusion, les immatriculations de véhicules d’occasion ont principalement reculé sur le segment des 5 ans et plus. Avec 340 117 unités écoulées, celui-ci a reculé de 3,4%, représentant moins de 65% du marché. Cette baisse peut être considérée comme une bonne nouvelle par les professionnels, puisque cette tranche comprend principalement des transactions entre particuliers.

  mars-18 Part Ecart 3 mois 2018 Part Ecart
De moins d'1 an 53 903 10,2 + 6,0 139 236 9,9 + 1,8
De 1 à 5 ans 133 506 25,3 + 5,9 346 166 24,7 + 3,0
dont de 1 à 2 ans 38 090 7,2 + 7,9 95 684 6,8 + 6,1
dont de 2 à 4 ans 65 922 12,5 + 7,9 172 061 12,3 + 4,2
dont de 4 à 5 ans 29 494 5,6 0,5 78 421 5,6 3,1
5 ans et plus 340 117 64,5 3,4 916 940 65,4 5,7
dont de 5 à 6 ans 25 073 4,8 6,6 66 701 4,8 10,6
dont de 6 à 8 ans 48 878 9,3 1,7 131 313 9,4 2,9
dont 8 ans et plus 266 166 50,5 3,4 718 926 51,3 5,8
Total 527 526 100 0,3 1 402 342 100 3,0


Le moins de 1 an dopé par les marques importées


Sur le premier trimestre 2018, le marché de l’occasion accuse une baisse de 3 %, à 1 402 342 unités. C’est plus de 43 000 véhicules d’écart par rapport à la même période de l’an passé. Les marques françaises ont cumulé 747 464 immatriculations (-5,2%) et celles importées 654 878 (-0,4%). Avec un total de 139 236 unités, le segment des VO âgés de moins de 1 an grimpe de 1,8% et atteint une part de 10% du marché. Les marques françaises reculent de 7,5%, représentant à peine 50% des immatriculations (48% précisément). La chute est sévère pour DS (-32,4%) et Renault (-11,3%). Peugeot accuse un repli de 5,5% tandis que Citroën progresse de 1,2%. Les marques importées affichent un bond de 12,2% sur ce segment sur trois mois, portées par Mazda (+37,7%), Mercedes-Benz (+35,5%), Seat (+42,3%), Skoda (+102,7) et Toyota (+23,7%).

Avec 346 166 véhicules immatriculés, la tranche des produits âgés de 1 à 5 ans y va également de sa hausse de 3%. Le segment des VO âgés de plus de 5 ans, qui a pourtant longtemps animé le marché de la seconde main ces dernières années, fait figure de mauvais élève. Celui-ci recule de 5,7 % sur trois mois, à 916 940 immatriculations. Il représente toujours près de deux tiers du marché de l’occasion hexagonal.


Immatriculations de VPO par marque en mars 2018 (tous segments confondus)

  Marque mars-18 Part Ecart 3 mois 2018 Part Ecart
1 Renault 113 748 21,6 5,1 305 014 21,8 6,6
2 Peugeot 96 849 18,4 2,0 260 706 18,6 3,9
3 Citroën 62 384 11,8 1,6 166 005 11,8 4,8
4 Volkswagen 39 066 7,4 + 1,5 103 582 7,4 2,5
5 Audi 20 142 3,8 + 1,4 52 694 3,8 2,8
6 Ford 20 138 3,8 1,3 53 943 3,8 4,9
7 BMW 19 689 3,7 + 2,5 50 601 3,6 2,4
8 Opel 18 745 3,6 2,1 50 101 3,6 4,5
9 Mercedes 18 475 3,5 + 4,7 48 992 3,5 + 3,1
10 Nissan 15 587 3,0 + 14,6 39 979 2,9 + 7,7
11 Fiat 14 338 2,7 + 0,1 38 727 2,8 2,0
12 Toyota 13 161 2,5 + 4,8 35 599 2,5 + 4,2
13 Dacia 10 384 2,0 + 24,5 25 929 1,8 + 17,6
14 Seat 7 235 1,4 + 0,4 19 516 1,4 0,7
15 Mini 6 014 1,1 + 9,3 15 647 1,1 + 4,7
16 DS 5 818 1,1 + 0,1 14 994 1,1 1,7
17 Hyundai 4 791 0,9 + 5,7 13 017 0,9 + 3,8
18 Kia 4 338 0,8 + 7,2 11 544 0,8 + 5,3
19 Suzuki 3 909 0,7 + 0,4 10 795 0,8 + 4,9
  Autres 32 715 6,2   ns 84 957 6,1   ns
  Total 527 526 100 0,3 1 402 342 100 3,0