Le sursaut n’aura duré qu’un mois. En hausse de 3,3% en avril 2018, le marché de l’occasion a replongé en mai. Il s’y est immatriculé 469 633 véhicules, soit une baisse de 2,3% par rapport au même mois de l’an passé. Ce repli a touché l’ensemble des marques hexagonales : Citroën (-5,4%), DS (-6,8%), Peugeot (-3,2%) et Renault (-4,8%). Comme sur le marché du neuf, les ventes de Dacia ont décollé en occasion (+23%).

-Retrouvez les statistiques du marché VO par marque et segment en mai 2018 en cliquant sur le lien en bas (AAAData)

Le vrai VO se porte bien...


Le segment des VO âgés de moins de 1 an est resté positif (1,3%), à 42 943, même si la croissance s’est révélée moins forte que sur les mois précédents. La faute aux marques françaises qui ont accusé un repli de 6,3%. Malgré les premières unités du C3 Aircross, les immatriculations de Citroën ont reculé de 4,5%, les C3 (-18,4%) et C4 (-20,7%) ayant décroché. Peugeot (-5,8%) a été tiré vers le bas par ses quatre principaux modèles : 208 (-4,4%), 308 (-3,4%), 3008 (-13%) et 2008 (-8,9%). Idem du côté de Renault (-5,9%) qui a pâti du repli de Megane (-7,8%), Clio (-2%), Captur (-4,5%) et surtout Kadjar (-13,9%). 

Du côté des marques importées, les hausses les plus significatives sur ce marché des VO récents sont à mettre l’actif de BMW (+32,5%), Seat (58,7%), Skoda (+70,3%) et Suzuki (+22,8%). Parmi les principaux modèles, on notera les fortes hausses des BMW Serie 2 (+71,7%), Mercedes Classe A (+21,9%), Volkswagen Polo (+24,4%) et Golf (+25,7%).

La tranche des produits âgés de 1 à 2 ans a enregistré une progression de 1,8% en mai, à 33 491 unités, grâce principalement à la marque Renault (+10,8%). La croissance est encore plus forte sur le segment des VO âgés de 2 à 4 ans : +5,4%, à 57 332 unités.


...les vieux VO moins bien



En revanche, dès que l’on s’approche des produits de 5 ans d’âge, le recul se confirme de nouveau sur ce mois de mai 2018. On peut certainement y voir l’impact de la prime à la conversion. Le marché des VO âgés de 5 ans et plus a reculé de 4,8% en mai, à 309 985 unités. Il a représenté 66% des immatriculations.

Au cumul des cinq premiers mois, il s’est immatriculé 2 352 382 véhicules d’occasion en France, soit un retrait de 1,6% par rapport à la même période de l’an passé. Au global, le bilan est négatif pour les marques françaises. Les immatriculations de Citroën baissent de 4,1%, celles de Peugeot de 2,5% et de Renault de 5%. Sur la période, le segment des VO âgés de moins de 1 an se porte bien (+3,3%) grâce au dynamisme des marques importées (+12,8%). Les Français y affichent un repli de 5,4%. Avec une chute de 8,8%, Renault pèse moins de 20% du segment.

Immatriculations de VPO de moins de 1 an   
  Mai  2018 Jan. à  Mai 2018
Marque Volume % %Var Volume % %Var
TOTAL MARCHE 42 493 100,00 +1,3 228 083 100,00 +3,3
MARQUES FR. 19 942 46,93 -6,3 108 977 47,78 -5,4
CITROEN 4 326 10,18 -4,5 23 735 10,41 +0,7
DS 515 1,21 -28,3 2 754 1,21 -28,3
PEUGEOT 6 731 15,84 -5,8 37 521 16,45 -2,4
RENAULT 8 363 19,68 -5,9 44 949 19,71 -8,8
MARQUES ETR. 22 551 53,07 +9,2 119 106 52,22 +12,8
AUDI 1 354 3,19 +6,0 7 037 3,09 +8,4
B.M.W. 1 275 3,00 +32,5 6 402 2,81 +25,3
DACIA 2 456 5,78 +31,8 11 773 5,16 +22,7
FIAT 1 833 4,31 -10,2 9 888 4,34 +4,5
FORD 1 175 2,77 -19,6 6 694 2,93 -2,8
HYUNDAI 729 1,72 +19,3 3 909 1,71 +1,9
KIA 730 1,72 -8,2 3 913 1,72 +8,0
MAZDA 293 0,69 +19,6 1 551 0,68 +36,5
MERCEDES 1 305 3,07 -1,0 7 581 3,32 +24,5
MINI 344 0,81 +7,2 1 744 0,76 +10,8
NISSAN 2 386 5,62 +8,3 12 298 5,39 +11,7
OPEL 1 403 3,30 +20,9 7 319 3,21 +8,2
SEAT 708 1,67 +58,7 3 545 1,55 +45,2
SKODA 453 1,07 +70,3 2 612 1,15 +89,3
SUZUKI 474 1,12 +22,8 2 331 1,02 +8,7
TOYOTA 1 006 2,37 -4,9 5 646 2,48 +12,4
VOLKSWAGEN 3 026 7,12 +17,4 16 651 7,30 +14,6
VOLVO 258 0,61 +1,6 1 350 0,59 +2,3