Toujours pas de décollage spectaculaire. En mai 2018, les ventes de véhicules particuliers électriques ont progressé de 5% à 2105 unités, selon les chiffres publiés par l’Avere France. Près de la moitié de ce volume a été réalisé par la Renault Zoé (1 085 unités), suivie de la Nissan Leaf (331 unités) et la BMW i3 (204 unités).



Au cumul des cinq premiers mois de 2018, 11 755 véhicules particuliers électriques ont été immatriculés en France, soit une hausse de 9,1%.

Avec 459 unités, le segment des utilitaires électriques progresse de 17,69% en mai. Ce marché est dominé par le Kangoo ZE (258 unités), loin devant la Renault Zoé (65 unités). Au cumul, leur progression est plus forte, (+36,03%) à 2 820 unités.



Petite forme pour les hybrides rechargeables, qui stagnent à 994 véhicules dont 29 Audi Q7 gaz-électricité. Sur le podium, trois modèles sont dans un mouchoir de poche : Volvo XC 60 (113 unités), Mercedes GLC (108) et Volvo XC90 (100). Au cumul, les hybrides rechargeables bondissent de 24,37% à 5 072 immatriculations.