Plus de 101.600 véhicules neufs ont été vendus en janvier, un chiffre qui correspond aux niveaux atteints en 2008, quand la crise a commencé.

Selon l'association Anfac, les ventes aux particuliers progressent de près de 16%, alors que les constructeurs se plaignent régulièrement de la fin des plans de prime à la casse pour les particuliers, qui freine les achats selon eux.

"Le PIB a enchaîné quatre années de hausse et le chômage est au plus bas depuis huit ans, ce qui aide à augmenter la confiance et à favoriser la consommation des familles", explique Tomas Herrera, directeur général de l'association de vendeurs de camions et automobiles Ganvam.


Les ventes aux entreprises ont augmenté de 26,4% et celles aux sociétés de location de 24%, "car ces entreprises commencent à rénover leur flotte en prévision de la haute saison touristique", explique Anfac.

Pour l'ensemble de l'année 2017, la hausse des ventes de voitures avait ralenti en Espagne, à 7,7% sur un an contre 11% en 2016.

Côté production, l'Espagne est un poids lourd de l'industrie automobile européenne, deuxième constructeur derrière l'Allemagne. Le secteur représente plus de 10% de son PIB.