Les ventes de voitures neuves se portent bien sur les quatre premiers mois de l’année (+4,4%) et les AAA Data tablent sur une croissance de 3,95% sur l’ensemble de l’exercice 2018. On se dirige vraisemblablement vers une quatrième année consécutive en hausse, une performance « qui n’a pas été observée depuis plus de 15 ans », rapporte les AAA Data. Selon l’organisme, le marché français devrait totaliser 2,19 millions d’immatriculations, un niveau solide qui se rapproche des chiffres de 2011 (2 204 229 unités).

« En 2018, l’activité économique française reste bien orientée et devrait continuer à soutenir le marché automobile. La croissance devrait, notamment, s’accélérer en deuxième partie de l’année, à l’image de ce qui s’est passé en 2017. Du côté des particuliers, les voyants sont au vert. Les ménages restent optimistes et décidés à faire des achats importants selon Insee. Depuis janvier, la nouvelle prime à la conversion pour remplacement d’un véhicule ancien est entrée en vigueur. Les prises de commandes automobiles sont orientées à la hausse, depuis le début de l’année ».