Président du directoire de Man SE depuis janvier 2005, après avoir dirigé la principale filiale, celle des poids lourds, à partir de 2000, Hakan Samuelsson quitte l'entreprise « à sa demande et avec effet immédiat », souligne un communiqué du groupe Man.

 

Agé de 58 ans, ancien haut dirigeant de Scania, Samuelsson espère que cette décision aidera le groupe à consacrer toute son attention à ses activités de base et à poursuivre son développement.

 

L'OPA sur Scania en 2006

Sous sa présidence, le groupe a abandonné son aspect pluridisciplinaire en cédant ses activités machines d'imprimerie (Man-Roland) et installations industrielles (Ferrostaal). Il a surtout tenté d'acquérir Scania en 2006. Une OPA avortée qui a toutefois entraîné la montée en puissance de Volkswagen dans le poids lourd, plus exactement dans Man (30 %) et dans Scania. La démission de Samuelsson relance d'ailleurs les spéculations sur la naissance d'un grand pôle camions chez VW. Pôle dont on se doute qu'il naîtra une fois la crise passée et l'intégration de Porsche menée à son terme.

 

Pour l'instant, Samuelsson est remplacé à la présidence du directoire par Georg Pachta-Reyhofen, actuel patron de la branche Man Diesel (moteurs marins, industriels, compresseurs, turbines).

 

Jean-Luc Foucret