Même s’il s’achève assez bien (+2,5% en mars), le premier trimestre 2017 du groupe Volkswagen apparaît comme commercialement plutôt médiocre. Les ventes mondiales du premier constructeur de la planète stagnent (-0,5%) à un peu moins de 2,5 millions d’unités.

C’est bien sûr la marque éponyme qui donne le ton, avec un volume mondial en léger retrait (-1,3%) à 1,44 million de véhicules (voir article spécifique sur les ventes de la marque Volkswagen).

« Le groupe Volkswagen finit le premier trimestre avec de bons chiffres de livraisons en mars. L’Europe ainsi que l’Amérique du Nord et du Sud, avec une forte augmentation des livraisons, ont favorisé la croissance du groupe Volkswagen », a déclaré Fred Kappler, en charge des ventes du groupe Volkswagen, au sujet des chiffres du mois de mars. « Nous nous attendons à connaître une croissance positive en Chine sur le second trimestre », a-t-il ajouté.



Au premier trimestre, 1,1 million de véhicules ont été livrés en Europe (+4,4%). Le groupe a vendu 213 700 véhicules (+6%) en Amérique du Nord et 973 700 véhicules dans la région Asie-Pacifique (-6,9%). En Chine, les livraisons ont baissé de 6,7%.



Audi fléchit


Audi a vendu 422 600 véhicules au premier trimestre de l’année 2017, soit 7,3% de moins que l’année dernière. Les performances sont contrastées  : Europe de l’Ouest (+2,4%), Amérique du Nord (+8,6%). Les Etats-Unis enregistrent le début d’année le plus réussi de l’histoire du constructeur malgré le renouvellement de modèles à grand volume tels que l’Audi Q5 et la famille A5.

En Chine (-22,1%), des circonstances exceptionnelles ont eu un fort impact sur le marché. « Audi pose les bases structurelles sur le marché pour la décennie à venir », justifie la marque aux anneaux dans un communiqué.

La dynamique de Seat


Seat a été la bonne surprise avec une envolée de ses ventes de 14% (voir article spécifique sur les ventes de Seat). La marque espagnole réalise ainsi son meilleur score depuis 2001 (voir article plus précis sur les performances de Seat).

Quant à Skoda, elle reste dans le bleu avec une progression de 2,5% sur le trimestre à 283 500 unités.


    Ventes par marques