C'est fini ! Les (très) anciennes sont dispensées de contrôle technique en France à compter du 24 février. Selon un décret émanant du ministère de l'Environnement, les véhicules légers sont dispensés de visite périodique s'ils sont antérieurs au 1er janvier 1960. Les véhicules lourds (plus de 3,5 tonnes) sont quant à eux exemptés quelle que soit leur date de mise en circulation, du moment qu'ils ont plus de 30 ans.

Le reste des véhicules de collection (qui pour répondre officiellement à cette définition doivent avoir 30 ans d'âge et une carte grise collection) demeure soumis à une visite périodique tous les 5 ans.
Selon une enquête de la Fédération Française des Véhicules d'Epoque remontant à 2014, 800 000 véhicules de collection environ circulent en France ; 59,5% de ces autos rouleraient moins de 1000 kilomètres par an, sachant que leur date moyenne de mise en circulation est 1964.

Mais tandis que l'Etat en dispense certains, le CNPA revient à la charge. Le syndicat professionnel a en effet fait savoir qu'il souhaitait voir le contrôle s'annualiser car "avec un contrôle technique réglementaire tous les deux ans, comme c'est le cas aujourd'hui, on accepte de laisser circuler une proportion importante de véhicules non conformes et dangereux, car non contrôlés 23 mois durant."

Le CNPA plaide pour une annualisation du contrôle sur les VL à compter de leur septième année de mise en circulation.