En Espagne, le mois de décembre a vu les ventes de véhicules atteindre 102943 unités, soit une progression de 6,2% par rapport à la même période de référence 2016. Certes, plus de 40000 immatriculations ont été enregistrées lors de la dernière semaine de l’année et on sait que les opérations commerciales ont été plus qu’agressives.

Un parc vieillissant


Au cumul de l’année, l’Espagne rend une carte de 1235594 immatriculations (+7,7%), dont 647844 unités sur le canal des particuliers (+4,4%). Certains préfèrent voir le verre à moitié plein : un deuxième exercice consécutif de bonne tenue, sans aides publiques, une année plutôt stable et s’achevant sur deux mois au-dessus des 100000 unités. D’autres le voient à moitié vide : l’âge moyen du parc reste très élevé, tutoyant les 12 ans, ce qui a un impact négatif au plan environnemental, et les ventes tactiques demeurent à un très haut niveau, 

L'essence domine le marché !


Comme partout en Europe, le segment des SUV, toutes tailles confondues, est en forte croissance, à deux chiffres. En outre, le diesel est en perte de vitesse, dénigré par les pouvoirs publics et des villes comme Madrid ou Barcelone. Le volume de véhicules diesel dévisse de 7,8% et pour la première fois, l’essence domine le marché (50,6%).



Top 10 des marques (Espagne FY 2017)
1/
Renault : 101503 unités
2/
Seat : 94461
3/
Volkswagen : 89602
4/
Peugeot : 87732
5/
Opel : 86921
6/
Toyota : 66299
7/
Citroën : 64743
8/
Nissan : 62403
9/
Ford : 62398
10/
Kia : 58949

Top 10 des modèles (Espagne FY 2017)
1/
Seat Leon : 35316 unités
2/
Seat Ibiza : 33757
3/
Renault Mégane : 32131
4/
Citroën C4 : 30880
5/
Renault Clio : 28868
6/
Nissan Qashqai : 28752
7/
Volkswagen Golf : 28511
8/
Dacia Sandero : 26795
9/
Opel Corsa : 26739
10/
Volkswagen Polo : 23856

(source : Anfac / Faconauto / Ganvam)