Il faut montrer l’exemple. Linda Jackson, la directrice de Citroën, comme Carlos Tavares, le président de PSA, ainsi que tous les hauts responsables de PSA, disposeront d’un bureau au sein d’un open space au nouveau siège du constructeur à Rueil Malmaison, à partir de septembre prochain.

«Il faut être agile, travailler isolé en silo ne marche plus", explique Linda Jackson, lors d’un débat organisé le 24 mars 2017 au Conseil Economique et Social à Paris, sur le thème du pouvoir dans les entreprises, intitulé « le forum qui booste les femmes actives. L’objectif de l’organisation en espace ouvert ne vise pas tant de faire des économies que de favoriser les échanges entre les salariés. »


Pour la patronne de la marque aux chevrons, qui a déjà travaillé dans un environnement collectif au Royaume-Uni, s’installer dans un open space semble tout à fait naturel.

Dans le même temps, le télétravail, qui se pratique déjà chez PSA, devrait se développer davantage.

Femme à la tête d’une marque automobile, un univers considéré a priori comme plutôt macho, Linda Jackson a dû affronter des concours d’égos de certains de ses subordonnés, dont chacun veut prouver qu’il est le meilleur. Il lui est arrivé de quitter la réunion pour laisser s’apaiser les esprits.

« Avoir un fort ego n’est pas 100% négatif, tempère-t-elle, car il faut avoir confiance en soi. Mais à un certain niveau dans l’entreprise, il y a parfois trop d’égos surdimensionnés. »