Les immatriculations du mois d'août redonnent le sourire aux marques automobiles. Certes la base du marché n'est pas très élevée, 107 455 unités, mais la hausse de 9,4 % est satisfaisante tout comme celle affichée par le canal des particuliers : 52 991 cartes grises en hausse de 5,6 %. Avec les TT, le volume passe à 55 865 unités  et 52 % des immatriculations. Ainsi, sur les huit premiers mois de l'année, les ventes aux particuliers passent en positif et augmentent de 1,7 % pour peser 47,3 % du total. En juillet, le canal des particuliers était même repassé au-dessus des 51% (51,2%).

« Le marché automobile bénéficie d'un double effet : d'une part une meilleure situation économique et d'autre part une bonne tenue des livraisons », avance Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot.


Peugeot, qui place 4 véhicules dans le top 5, situation inédite selon la marque au Lion, continue de surfer sur le succès du 3008. La prise de commande se poursuit et 20 000 environ sont encore en portefeuille. La mise en place d'une équipe le week-end à l'usine de Sochaux devrait accélérer le rythme des livraisons. Le 5008 affiche déjà 14 000 commandes depuis mars 2017 et la 308 restylée va bénéficier d'un plan de communication à l'image d'un véritable lancement.

Citroën, qui a plus peiné en août qu'en juillet, a souffert d'un manque du transfert entre le C3 Picasso et la C3 Aircross qui n'arrive commercialement que lors des portes ouvertes du mois d'octobre. En revanche, les derniers modèles de C3 Picasso ont été vendus, ce qui coûte à la marque un point de part de marché et une baisse des ventes aux particuliers (-1,2 % si l'on ajoute aux particuliers les TT).

« La gestion du stock des derniers modèles de C3 Picasso a été bonne mais l'arrêt de la production est arrivé sans doute un peu trop tôt et nous avons manqué de modèles. Ces derniers exemplaires du véhicule nous feront défaut encore en septembre », reconnaît Amaury de Bourmont, directeur du commerce France de Citroën.

Reprise du marché des professionnels

Côté sociétés et loueurs de longue durée, le sourire est également de mise. Les deux canaux réunis progressent de 9,7 % et pèsent ensemble 24,6 % du marché global du mois d'août. Les marques françaises dépassent largement ce niveau en réalisant 32 % des immatriculations pour Renault, 32,6 % pour Peugeot et 29 %pour Citroën. Mercedes réalise cependant la meilleure performance sur ce canal en adressant 39% de ses cartes grises aux professionnels.
La faible dynamique, affichée depuis le début de l'année par les loueurs de longue durée, semble passée. Les mises à la route progressent et les constructeurs sont confiants pour la fin de l'année sur le canal des professionnels.
 

Maîtrise des canaux tactiques

Lorsque les ventes aux particuliers progressent, pas besoin de forcer les mises en démonstration. Pour preuve, le canal de VD reste globalement maîtrisé (16,5 % des immatriculations). Et la hausse de 25,6 % s'explique en grande partie par des lancements de modèles : la Peugeot 308 en fait notamment partie ou encore Nissan avec le Qashqai dont la commercialisation a débuté.