Les SUV, crossover et autres 4x4 représentent un tiers des immatriculations de véhicules neufs en Europe désormais, selon une observation de Jato :  "Les SUV ont fait état d'une part de marché record au premier trimestre, avec 1,4 million d'immatriculations, soit une 1 immatriculation sur trois" a annoncé le cabinet dans un communiqué. Celui-ci s'est en outre aperçu que "le segment a été boosté par des évolutions à deux chiffres dans les segments des SUV petits, compacts et familiaux, où PSA et Volkswagen ont fortement progressé".

L'affaire est encore plus exacerbée en France. Au cours du premier trimestre qui vient de s'achever, les SUV ont monopolisé 36,2% des ventes de VN, contre 30% un an auparavant. Une augmentation de 6,2 points réalisée essentiellement au détriment des monospaces (-2,6 points) et des breaks (-1,4 point).
Si l'on raisonne par segment, la croissance vient effectivement des SUV de taille modérée plus que des gros. Dans le haut de gamme, les 4x4 ont même perdu du terrain au premier trimestre 2018 au profit des berlines : 18,2% de pénétration contre 28,4% à la fin mars 2017.

Il est toutefois un segment où la croissance des SUV s'est révélée exponentielle : celui des familiaux. Le segment en lui-même a pourtant baissé au premier trimestre : 56 994 immatriculations, -3,1%. Mais les immatriculations de véhicules tout terrain ont représenté 42,6% des achats de VN contre 27,9% au premier trimestre 2017 ! Soit 14,7 points de plus de progression, ou encore 7863 unités supplémentaires.

Dans le détail des modèles, l'affaire est relativement claire : le Peugeot 5008 commence à prendre son envol, avec 6394 ventes de plus qu'un an auparavant. Le Skoda Karoq a aussi représenté un apport de 590 unités qui n'existaient pas l'an dernier, tandis que le Kodiaq a progressé de 175%. Chez Volkswagen, de plus, l'arrivée du Tiguan Allspace a lui aussi eu un effet direct de 674 ventes supplémentaires pour le segment.
Parmi les modèles qui étaient déjà en rythme de croisière en 2017, il convient de signaler que l'Audi Q5 a vu ses ventes croître de 65,5%. Idem pour le Mercedes GLC, avec +33,8%.