Malgré le repli enregistré en décembre 2017 (-3,5%), les immatriculations de véhicules commerciaux sont reparties de plus belle en 2018 en Europe des 27. Avec une première hausse en janvier (+7,9%), le marché a progressé de 5 % en février par rapport au même mois de l’an passé, à 173 385 unités. Les cinq principaux marchés européens ont contribué à cette croissance : Espagne (+17,9%), l’Italie (+5,7%), la France (+4,2%), l’Allemagne (+3,6%) et le Royaume-Uni (+0,9%). Sur deux mois, la hausse s’élève à +6,5%, avec 361 447 immatriculations. L’Espagne (+16,6%) et l’Italie (+10,3%) poursuivent leur redressement avec ces progressions à deux chiffres. Sur deux mois, les immatriculations accusent un repli au Royaume-Uni (-2,9%).

Le marché des véhicules utilitaires légers (-3,5t) a totalisé 143 930 unités en février 2018, soit une progression de 5,8%. Les transactions d’utilitaires ont été dynamiques dans les principaux pays : Espagne (+18,1%), l’Allemagne (+8,8%), le Royaume-Uni (+6,4%), l’Italie (+6%) et la France (+3,5%). Au cumul des deux mois, il s’est immatriculé 297 602 VUL en Europe, soit une hausse de 6,8%. Une performance tirée par l’Espagne (+17,1%) et l’Italie (+10%).

Le bond du marché Polonais


Le segment des camions de plus de 3,5 tonnes a, lui, affiché une hausse plus modeste de 1%, à 26 858 unités. Sur deux mois, la croissance s’élève à 5,4%, à 57 936 véhicules. Les principales performances sont à mettre à l’actif de l’Italie (+12,7%) et la France (+12,3%), tandis que le Royaume-Uni accuse le coup (-16,7%).

Enfin, les immatriculations de camions de plus de 16 tonnes ont grimpé de 2,5% en février, à 22 312 unités. La demande s’est fortement contractée au Royaume-Uni (-13,4%) et en Allemagne (-11,8%), tandis qu’elle est restée solide en Italie (+14,7%), en France (+12,5%) et en Espagne (+10,8%). Sur deux mois, 48 309 camions neufs ont été immatriculés en Europe, soit une progression de 6,4%, portée principalement par les pays du Sud : Italie (+20,1%), France (+14%) et l’Espagne (+9,2%). Ajoutons également la croissance notable affichée en Pologne (+18%), qui se place au 4e rang sur le marché du poids lourd (+16t) en Europe en 2018 (3 967 unités).