Audi a commercialisé 178 350 voitures dans le monde sur le mois de septembre 2017, soit une progression de 2,6 % par rapport au même mois de l’an passé. Le repli affiché en en Europe (-1,1 %, à 83 650 unités) a été compensé par les performances enregistrées en Chine (+7,2 %) et aux Etats-Unis (+9,6 %).

« La famille Audi A5 affiche une croissance spectaculaire, tandis que l’Audi Q5 et notre dernier SUV, l’Audi Q2, ont reçu un bon accueil, commente Bram Schot, membre du directoire Audi AG en charge des ventes et du marketing. Avec la présentation de la nouvelle Audi A8, nous sommes à l’aube d’un déploiement de modèles tout à fait unique ».

Au cumul des neuf premiers mois, la marque d’Ingolstadt accuse une baisse de ses ventes mondiales de 2 % par rapport à la même période de l’an passé, à 1 380 800 unités. En Europe, 661 550 modèles ont été commercialisés (+0,7 %), soit une part de 48 % des ventes globales d’Audi. Sur son marché domestique, la marque affiche également une hausse de 0,7 %.

Sur neuf mois, les livraisons grimpent de 5,8 % aux Etats-Unis, à 160 914 véhicules. Près d’un client américain sur quatre en moyenne a opté pour le SUV Q5 depuis janvier.

Malgré une embellie sur les derniers mois, portée par les A6L, Q7 et A5, le bilan reste négatif sur le marché chinois au cumul, où la marque accuse une baisse de 4,9 %, à 418 670 unités. Audi est également en souffrance au Brésil (-26,9 %) et au Mexique (-10 %).