Le marché automobile chinois va-t-il retrouver une croissance à deux chiffres en 2018? En tout cas, janvier démarre en trombe avec un bond de 11,6% des immatriculations. Quelque 2,81 millions de véhicules ont été écoulés le mois dernier, dans l’Empire du Milieu, a annoncé l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).

Il s'agit d'un net rebond après la croissance quasi-nulle enregistrée en décembre (+0,1%) et décevante pour l'ensemble de l'année 2017 (+3%).

Un bond relatif


La CAAM a cependant précisé que la hausse enregistrée le mois dernier était le fruit d'une base de comparaison relativement basse: les ventes avaient été très faibles en janvier de l'an passé.

Le marché chinois avait été dopé en 2016 par un important rabais sur la taxe à l'achat pour les voitures individuelles de petite cylindrée. Mais cet avantage fiscal a ensuite été drastiquement sabré, faisant trébucher les ventes courant 2017.

La CAAM s'est par ailleurs félicitée de l'envolée le mois dernier des ventes de véhicules "à énergie nouvelle", c'est-à-dire électriques ou hydrides. La hausse atteint 430% sur un an, même si cela ne représente au total que 38.470 voitures -- une goutte d'eau dans un marché colossal.