Pris dans son ensemble, le groupe Volkswagen conserve sa dynamique. Depuis le début de l’année, il a livré 8,7 millions de véhicules (+3,2%) dans le monde. En octobre, ses ventes ont bondi de 8,2% à 940 000 unités, progressant de manière significative dans toutes les régions, sauf en Allemagne, où le groupe stagne (+0,8%).

La région la plus dynamique est l'Amérique du Sud, tirée par le Brésil ou le groupe s'envole de 53,7% en octobre et de 24,5% au cumul.

En Chine qui est, de loin son premier marché national, le constructeur a retrouvé de l'allant en octobre (+9,4%) mais reste mou au cumul (+2,3%) à 3,6 millions d'unités (soit 38% du volume mondial du groupe).

L'Europe fait pâle figure, avec + 3,8% en octobre et +3% au cumul à 3,6 millions d'unités.

Aux Etats-Unis, les ventes reprennent : + 10% en octobre et +7,6% depuis le début de l'année, dépassant les 500 000 unités.

Au niveau mondial, la marque Volkswagen retrouve des couleurs en octobre (+7,7%) et progresse de 3,2% au cumul à plus de 5 millions d'unités.