Ce n'est pas un gag, ni de l 'humour décalé. GAC Motors n'utilisera pas sa marque Trumpchi pour partir à l'assaut des Etats-Unis. "Trumpchi" risquait d'être mal compris des Américains...

Il utilisera donc une nouvelle marque pour son arrivée prochaine aux Etats-Unis.

Le groupe, qui a vendu l'an dernier 500.000 voitures en Chine et dans 13 autres pays d'Asie et du Moyen-Orient, avait annoncé depuis longtemps qu'il voulait devenir le premier constructeur chinois à entrer sur le marché américain fin 2019.

GAC Motors vise aussi l'Europe


Le groupe GAV Motors possède les marques Trumpchi, Gonow et Changfeng. Initialement, c’est sous la marque Trumpchi qu’il avait décidé de s’attaquer au marché américain.

Le nom de Trumpchi est la transcription phonétique du chinois, qui signifie bonne fortune ou légende. En anglais, Trumpchi pouvait évoquer à la fois un atout (trump) et les origines chinoises du groupe.

La marque avait été lancée avant que Donald Trump n’accèdent à la Maison Blanche.

"Le nom pour le marché américain sera changé pour éviter une mauvaise interprétation", a expliqué un porte-parole de l'entreprise. Il a précisé que le nouveau nom n'était pas encore choisi.

Le constructeur, qui vise aussi une arrivée en Europe, après les Etats-Unis, n'a pas précisé si la nouvelle appellation américaine y serait aussi utilisée.

GAC Motor, qui a été créé en 2011, vise 700.000 voitures vendues dans le monde en 2018. Son premier modèle commercialisé aux Etats-Unis sera un 4x4 urbain familial de 7 places.