Qu'elles soient soumises à 10 500 € de malus ou à 200 €, les ventes de voitures de sport et de prestige sont toujours stables d'une année sur l'autre en France. Il s'est vendu, en 2017, 10 443 autos qui entrent dans cette catégorie, contre 10 381 en 2016. En raison d'une année plutôt faste en matière de VN, la part des véhicules de luxe et de prestige a légèrement décru : 0,49% du marché global l'an dernier, 0,51% en 2016.

Marque par marque, les résultats sont les suivants :

1) Porsche, 5457 véhicules vendus, +1,1%
2) Jaguar, 3541, -5,3%
3) Maserati, 710, -3,2%
4) Ferrari, 273, +15,6%
5) Lotus, 162, -5,2%
6) Aston Martin, 115, +55,4%
7) Bentley, 82, =
8) Lamborghini, 68, -1,4%
9) Mc Laren, 26, -23,5%
10) Rolls-Royce, 9, -40%

Le top 3 des ventes par modèle permet d'appréhender un autre phénomène. Trois véhicules représentent environ 50 % des ventes de ce micro marché ! Première vente, le Porsche Macan : 2428 VN distribués l'an dernier (+0,7%), dont 60 % disposaient d'un moteur diesel. Deuxième meilleure vente, le Jaguar F-Pace : 2020 unités écoulées, +32,2%. Le F-Pace s'est vendu à 96,5% en diesel. La dernière place du podium est occupée par une autre Porsche : 999 modèles 911 vendus, +7,7%. Soit un petit millier de voitures 100% essence, pour le coup.