Chaque mois, une énergie prend le pas sur l'autre en ce qui concerne les immatriculations de véhicules neufs. Le mois de juillet 2017 a vu le triomphe très relatif des moteurs à essence sur les diesels : 70 067 ventes de voitures au sans plomb contre 69 618 autos à gazole, ce qui représente respectivement 47,5% et 47,2% des acquisitions. Par rapport au mois de juillet 2016, le gazole a chuté de 5,8 points, tandis que l'essence a progressé de 4,4 points.

Les motorisations alternatives ont elles aussi progressé, mais l'hybride a fait preuve de plus de dynamisme que l'électrique. Les moteurs 100% "propres" n'ont constitué que 1,1% des achats de VN en juillet, soit +0,3 point par rapport à juillet 2016. Les hybrides, en revanche, ont gagné 1,6 point pour une part de 4,2% des voitures neuves vendues.

Toujours sur le seul mois de juillet, les émissions moyennes de CO2 par véhicule ont été de 111,6 g / km, un chiffre qui croît à mesure que les ventes de véhicules à essence augmentent. D'autre part, le bonus a concerné 1,6% des acheteurs, le malus 18,5%.

Au cumul des 7 mois écoulés, le diesel demeure majoritaire : 47,8% des VN, contre 47,4% d'essence. L'hybride est à 3,5% du marché et l'électrique à 1,2%.