« #StopPollution. La Région @iledefrance soutient les professionnels qui remplacent leurs véhicules les plus anciens avec une #aide à l'achat de véhicules électriques, GNV ou à hydrogène, mais aussi de deux-roues, trois-roues et quadricycles électriques ». Ce tweet de la région Ile-de-France a officiellement annoncé toute l’étendue de sa subvention véhicule propre pour les professionnels. En effet, jusqu’à présent limité aux VUL et poids lourds, le dispositif d’aide à l’achat ou à la location de véhicules professionnels dits « verts » à destination des petites entreprises de 50 salariés maximum (et avec un chiffre d’affaires n’excédant pas 10 millions d’euros), soit TPE-PME franciliennes, a été élargi aux artisans taxis et aux scooters, trois-roues ou quadricycles électriques GNV ou à hydrogène, qu’ils soient neufs ou d’occasion. 

« Dans le cadre du plan régional ‘Changeons d’air en Ile-de-France’, la région a décidé d’accompagner les professionnels franciliens dans la conversion de leur parc automobile. L’objectif est d’augmenter le parc automobile de véhicules propres pour limiter les émissions de polluants atmosphériques et contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air en région parisienne », rappelle la région.

En voici les modalités :

Cette aide versée par l’Ile-de-France s’échelonne en quatre primes :
1 500€ pour les deux-roues, trois-roues et quadricycles électriques dont l’énergie de batterie est inférieure ou égale à 10 kWh ;
3 000€ pour les deux-roues, trois-roues et quadricycles électriques dont l’énergie de batterie est supérieure à 10 kWh ;
6 000€ pour les véhicules légers électriques, GNV ou à hydrogène et les taxis électriques, GNV, à hydrogène ou hybrides regargeables ;
9 000€ pour les poids lourds électriques, GNV ou à hydrogène de PTAC supérieur à 3,5 tonnes.

Mais l’aide est valable sous conditions. Alors qu’elle est cumulable avec le bonus écologique de l’Etat, la subvention ne s’ajoute en revanche pas avec celles des collectivités locales. Aussi, le montant est plafonné à 70% du coût du véhicule hors taxe (bonus éco compris). Et, la contribution de l’Ile-de-France permet l’acquisition de 1 à 5 véhicules propres (VN ou VO) ainsi conservés au minimum 5 ans, tous exploités sur le territoire francilien. Les demandes sont à déposer sur le site internet avant l’acquisition du véhicule.