Selon plusieurs sources de presse (Kleine Zeitun, ANE), Magna Steyr aurait remporté le contrat portant sur l’assemblage des modèles Supra de Toyota et Z4 de BMW. Ce qui paraîtrait logique dans la mesure où il s’agit de modèles de niche, spécialité de Magna, et où les deux constructeurs ont développé les modèles sur une même plateforme. Toutefois, les équipes de conception et d’ingénierie des deux marques assurent que les modèles seront très différents, notamment dans leur comportement dynamique.

Les voitures seront assemblées dans l’usine historique de Graz, où Magna fait valoir une capacité annuelle de production de 200 000 unités. Actuellement, Magna y monte des Mercedes-Benz Classe G (depuis 1979), des BMW Série 5 (depuis mars 2017) et des Jaguar E-Pace et I-Pace (depuis fin 2017).

Toyota vient de présenter une version très sportive de la Supra, modèle « image » de la marque dans les années 90, surtout aux Etats-Unis, au salon de Genève, la GR Supra Racing aux couleurs de Gazoo Racing. Quinze ans après avoir quitté le catalogue de Toyota, la Supra est attendue début 2019. De son côté, BMW avait dévoilé le Z4 Concept l’été dernier à l’occasion du prestigieux concours d’élégance de Pebble Beach et le Z4 en livrée de série devrait être présenté cet été, lors d’un événement dédié, avant un premier bain de foule au Mondial de Paris.