Rares sont les mois qui parviennent à satisfaire tout le monde : mai 2017 en fera partie ! Avec une hausse de 8,8 %, les immatriculations de véhicules neufs rattrapent le recul de 6 % connu sur avril 2017.

« La hausse du marché est assez impressionnante et apporte la preuve que le moral des ménages et des entreprises s'améliorent. Le phénomène post-élection n'y est sans doute pas pour rien mais il est vrai que les indicateurs économiques montraient également des signes positifs avant la période des élections présidentielles », affirme Guillaume Couzy, directeur France du commerce Peugeot.

Et surtout, les ventes aux particuliers connaissent une progression salutaire pour le commerce (+6,67%). Si les vacances d'avril les avaient fait fuir des concessions, les ponts du mois de mai ne les ont pas effrayés. Renault reste la première marque distribuée aux particuliers (14 126 unités en baisse de 1,1%) malgré une légère érosion sur mai. Peugeot suit juste derrière (13 325 unités mais avec un bond de 10,7 %), puis Dacia, qui réalise l'exploit d'adresser 85 % de ses cartes grises auprès des particuliers. Citroën améliore également ses résultats (9 233 ventes en hausse de 21,2 %, tout comme Volkswagen. Les séries spéciales sur la Polo (dont la version restylée arrive bientôt) tout comme la nouvelle génération de Tiguan ont montré leurs effets : 6 500 ventes aux ménages en hausse de 8,5 % sur mai venant atténuer la chute du cumul à -13,9 %.

« Le marché est bon et la marque reste forte sur tous ses canaux. On sait maintenant, chez Citroën vendre des voitures à leur juste prix ! », avance Amaury de Bourmont, directeur du commerce France de Citroën


Les nouvelles sont donc plutôt positives sur le front des ménages mais leur niveau reste cependant assez faible. En réalité, 45,7% des immatriculations, seulement, proviennent des particuliers. Le cumul depuis le début de l'année montre un dynamisme un peu plus fort sans pour autant permettre de sauter au plafond : sur les 5 premiers mois de l'année, les ménages ne sont à l'origine que de 47% cartes grises. Ce n'est donc plus une baisse temporaire mais bel et bien une lame de fond qui oblige les marques automobiles à revoir la totalité ou presque de leur stratégie de présence sur le marché.


VD et courte durée à 31 % du marché

Les immatriculations tactiques contribuent à ce maintien de part de marché. Et sur ce mois encore, elles restent fortement présentes : les loueurs de courte durée et les véhicules de démonstration totalisent un tiers des immatriculations ! Renault dépasse ce total avec 34 % de ses résultats mensuels en LCD et VD. Volkswagen en réalise presque autant, Ford atteint 36,6 % pendant qu'Opel totalise 53 % et Volvo 40 % !
Ils ne sont que quelques-uns à avoir réduit la voilure sur les démonstrations : Peugeot (9,5 % du volume en baisse de 23,2%) ou encore Nissan (18,9 % en baisse de 19,1 %).

Le canal des entreprises et des loueurs en hausse

L'autre bonne nouvelle du marché, en dehors de la progression des particuliers, consiste bien en la reprise du secteur des professionnels. Entreprises et loueurs de longue durée  représentent ainsi presque 20% des immatriculations (11,3 % pour les entreprises et 8,5 % pour les loueurs).

« Que ce soit en véhicules utilitaires ou en particuliers, nous affichons une belle progression de part de marché grâce au succès (en VU) du Peugeot Expert. Les loueurs de longue durée nous soutiennent également grâce à l'appétit qu'ils montrent face au 3008 », précise Guillaume Couzy. 

Chez Citroën, la satisfaction est de mise également si même Amaury de Bourmont reconnaît que le mois ne fait pas l'année ! Chez Peugeot en revanche, les prises de commandes du 5008, dont la commercialisation débute ce 1er juin, semblent surfer sur la tendance  du 3008 : 7 000 bons de commandes ont déjà été passés essentiellement auprès des loueurs de longue durée et des entreprises. Les prochains mois diront si ce nouveau modèle bénéficiera du même engouement que 3008 dont les commandes restent très élevées (6 500 unités sur mai). Et surtout si le taux de conquête est aussi fort : 50 % sur les ventes de 3008. Pour Citroën, ce sont les commandes du nouveau C3 Aircross qui vont s'ouvrir quelques jours avent le weekend des portes ouvertes des 17 et 18 juin.

Le premier semestre, en tout cas, s'annonce bien, juin étant un mois de portes ouvertes et surtout d'atterrissage d'objectifs commerciaux