Le marché français du véhicule neuf a été de bonne tenue en 2017 : 2 110 751 véhicules particuliers distribués, un chiffre en progression de 4,7%. Dans ce marché fort élevé, le groupe Renault (soit Renault et Dacia) a vu ses ventes croître de 3,1%. La marque Renault a vendu 416 578 VP sur le territoire français (+2,1%) tandis que la plus roumaine des marques françaises s'est envolée de 6,6% avec 117 865 immatriculations.

Des résultats globaux analysés de la manière suivante par Philippe Buros, le directeur du commerce en France pour les deux marques : "Nous avons progressé chez les particuliers, été étals sur les flottes et nous avons perdu deux points de parts de marché sur les ventes tactiques" explique-t-il. Renault, particulièrement, aurait souhaité réaliser une année sans abus de ventes tactiques, sachant que Dacia n'a jamais eu de grande appétence en la matière.

Il n'empêche. Peu de ventes tactiques chez Renault, mais pour autant, "nos meilleurs volumes depuis 6 ans" analyse M. Buros : "Nous plaçons 4 voitures dans le top 10, ce qui signifie que la performance tient à la gamme plus qu'à un modèle" indique t-il.
Dacia et Renault placent effectivement 5 autos dans le top 10 français, sachant que les cinq autres places sont occupées par le groupe PSA. En revanche, le poids du top 5 du groupe Renault a crû par rapport à 2016 : 63,3% des ventes totales ont reposé sur le quintette Clio - Captur - Sandero - Mégane - Twingo l'an dernier, contre 62,8% voilà un an.

Du point de vue des ventes par énergie, le gazole est resté majoritaire chez Renault : 53% des VN distribués ont été choisis avec un moteur diesel, un résultat largement supérieur à celui du marché et même à celui observé chez les concurrents directs. Dacia a vendu 43% de diesels, pour sa part : "Nous avons toujours plus de délais de livraison sur un modèle à essence qu'un modèle diesel" observe encore Philippe Buros.

Renault compte "continuer d'assainir" ses canaux de vente cette année, toujours d'après M. Buros, tandis que les premières livraisons d'Alpine A110 devraient mettre du baume au coeur au réseau dès la fin du premier trimestre.