La rumeur courait depuis octobre 2017. L’information vient d’être confirmée. Daimler va investir 500 millions d'euros dans l'usine lorraine Smart de Hambach, pour y assembler, à partir de l’année prochaine, un modèle Mercedes électrique.

Le lancement va permettre un maintien de l'emploi de façon très certaine sur le site de Hambach qui compte 800 salariés. Une bouffée d'oxygène dans une région touchée par le chômage et la désindustrialisation.

"La production d'une Mercedes-Benz en France est une première dans l'histoire du groupe allemand, a rappelé M. Zetsche, patron de Daimler.

Les ambitions de Mercedes dans l'électrique


Mercedes-Benz prévoit d'investir 10 milliards d'euros dans l'électrification de sa gamme dans les prochaines années et de commercialiser plus de 10 modèles à propulsion électrique d'ici à 2022.

Le groupe estime que la part de ses modèles électriques représentera "entre 15 et 25%" de ses volumes de vente mondiaux à l'horizon 2025. Les véhicules électriques, encore très minoritaires, représentent environ 1% du marché automobile en Europe.

L'investissement de Daimler à Hambach sera consacré au produit, à de nouveaux bâtiments dotés des dernières technologies et à l'adaptation des infrastructures du site. Les travaux préparatoires débuteront très prochainement.

Smart : 20 ans de production en France


L'usine lorraine de Smart, qui a fêté ses 20 ans en octobre, produit la citadine Smart Fortwo, dont une version électrique Fortwo EQ. Il s'agit pour l'instant du seul modèle électrique de série commercialisé par le groupe Daimler. Hambach est encore l'unique site du groupe fabriquant en série ce type de véhicules, depuis 2012.

Au sein du groupe Daimler, d'autres sites en Allemagne, aux Etats-Unis et en Chine commenceront ces prochaines années l'assemblage de véhicules électriques.