Comme l’un de ses principaux concurrents, Bridgestone, qui annonçait en décembre 2016 une augmentation de ses tarifs pneumatiques de 3%, c’est au tour de Michelin de révéler ses futurs prix.

Le pneumaticien français annonce une hausse de prix de ses pneus jusqu’à 8% à compter du mois d’avril 2017. L’augmentation du coût se répercutera sur les gammes tourisme, camionnette, poids lourds, génie civile, agricole et deux roues en vente sur le marché de la rechange européen. Mais les Etats-Unis ont aussi eu le droit à leur annonce fin janvier 2017.

Cette opération s’explique par une très nette augmentation des matières premières comme le caoutchouc naturel (20%), le butadiène et le pétrole. Mais, Michelin ne cache pas son intention de revoir une nouvelle fois sa tarification courant 2017, "en fonction de l’évolution des cours des matières premières, le groupe pourra être amené à revoir le positionnement prix de ses produits".