"Nous ne fêtons pas les 120 ans du salon de Paris mais bien l'année un du Mondial de l'automobile et de sa rénovation", déclare Jean-Claude Girot, commissaire de l'événement, qui aura lieu du 4 au 14 octobre 2018, à la porte de Versailles. Pour lui, la prochaine édition permettra un retour aux sources mais avec un soupçon de renouveau en y intégrant la technologie et la mobilité. "Nous nous recentrons tout simplement sur l'ADN de l'automobile qui est l'innovation", ajoute-t-il pendant la présentation presse. Et d'après lui, le Mondial de l'auto est un bel écrin pour y organiser deux événements internes supplémentaires : le Mondial de la Mobilité et le Mondial de la Tech.

"Nous n'aurons plus seulement un événement traditionnel mais bien plusieurs manifestations en mêmes temps et ces deux nouveautés seront à la croisée des chemins, positionnées sur le flux des shows et attireront peut-être un nouveau public, plus jeune, plus rural ou plus féminin".

Mondial de la mobilité

Le Mondial de la mobilité sera ouvert à tous les visiteurs, du 4 au 14 octobre 2018 et s'installera au pavillon 2.2. Il aura pour phrase d'accroche "vivez la mobilité" en lien avec les nouveaux usages et services qu'elle suppose. 80 exposants supplémentaires, dont la plupart n'a jamais participé au salon, prendront place à l'intérieur de ce hall.
Les stands feront donc la promotion des solutions de mobilité partagée et collaborative, des services à la mobilité (comme l'assurance, l'entretien ou la location), des nouvelles énergies ou encore des engins de micro-mobilité (vélos par exemple) mais pas que. L'association France CarTech y apportera son lot de start-up pour un projet bien défini : elles auront pour mission d'illustrer, par le biais de leur concept, le parcours de l'automobiliste de demain qui "garantira plus de libertés et d'homogénéïté". Les jeunes pousses aborderont donc les thèmes du permis de conduire, du paiement et de la carte grise en ligne, de la donnée connectée, etc. "Une arena" permettra aussi aux visiteurs de participer à des conférences et ateliers pour découvrir la mobilité du futur et comprendre la relation avec les machines (comment piloter une voiture par la pensée par exemple).

Mondial de la Tech

Pour le Mondial de la Tech (hall 7.7 du 2 au 6 octobre), les organisateurs veulent se positionner comme "un agrégateur de communautés" parce qu'il sera dédié au B2B exclusivement. L'idée principale est d'y pouvoir échanger et faire du business, évidemment. Outre la présence de salles de conférence et de réunion ainsi que des traditionnels stands, cet événement se traduira principalement par deux attractions phares qui sont un concours de start-up et un labyrinthe. Le challenge entre les jeunes entreprises, organisé par Start-up Sésame, se décomposera en huit catégories (avec 8 start-up retenues dans chaque catégorie donc 64), soit la mobilité durable, l'industrie 4.0, le bien-être à bord, la sécurité, l'électrification, les matériaux, la connectivité et le stockage et systèmes énergétiques.
Et un seul champion, toutes catégories confondues, sera élu et remportera ainsi "une exploration avec un partenaire majeur de la filière automobile". Le jury, qui sélectionnera le gagnant, sera composé de fonds d'investissement tel que Robert Bosch Venture Capital. L'appel à projets pour candidater est ouvert jusqu'au 17 juin 2018.

"Les entrepreneurs vont pouvoir rencontrer la quasi totalité de l'écosystème automobile" selon Jean-Claude Girot.

L'organisateur prévoit également de faire une visite immersive du Mondial de la Tech par l'intermédiaire d'un guide, par thématiques et en petits groupes. "Ce labyrinthe débouchera sur un ring où plusieurs tables rondes, concours et discours d'experts seront organisés", précise le commissaire. Ce dernier ne veut pas non plus tout dévoilé. Une centaine d'exposants et 40 000 visiteurs sont attendus pour cette première édition. Car il se pourrait bien que le Mondial de la Tech soit réitéré tous les ans via un partenariat avec Equip Auto...
Le salon Laval Virtual et l'association de congrès Electric Road seront également présents pour animer plusieurs événements. Le premier aura un espace de 750 m2 pour lui tout seul quand le second organisera des conférences sur l'électrique, la rue, la ville, la France et le monde.

Le CES de Las Vegas vient à Paris

Et, cerise sur le gâteau, puisque "ce n'est pas l'électronique qui invite l'automobile dans son salon (comme tant d'autres le font) mais bien l'automobile qui invite l'électronique", Gary Shapiro, patron du CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas, viendra en personne inaugurer le Mondial de la Tech, le 1er octobre à Paris et interviendra en tant que keynote speaker à la conférence d'ouverture. D'ailleurs, celui-ci présentera ses projets pour cette date et dévoilera les nouveautés du CES 2019 le 10 avril 2018 à Paris.