« Il nous revient d’accompagner les changements actuels et de ne surtout pas les nier par principe ou dogme d’un autre âge. Que certaines évolutions des règles du jeu puissent nous heurter, c’est une chose, mais nous devons rester attentifs aux orientations demandées par nos clients, car il en va de la pérennité future des entreprises », nous confiait Francis Bartholomé, président du CNPA, lors d’une interview début janvier 2018 (édition pro n°4523). Et c’est dans ce but précis que le syndicat avait pris part à l’aventure de la Station F à Paris aux côtés de Via ID en septembre 2017.

Et d’ajouter : « au CNPA, nous reconnaissons notre fierté d’être la seule organisation professionnelle pilotant une verticale au sein de l’incubateur de la Station F ».

Moove Lab a accueilli sept start-up pour une première session de six mois. Et c’est un franc succès pour le premier batch puisqu'au moins trois d’entre elles comme Just Bip, PayCar ou encore Cocolis, ont été récompensées, ont séduit des investisseurs ou ont trouvé des partenaires de choix.

Dans la continuité, le CNPA embraye donc sur un deuxième appel à projets pour attirer les jeunes entreprises les plus prometteuses dans les domaines de la micromobilité, du covoiturage, des parkings intelligents ou des mobilités partagées. Comme la promotion précédente parrainée par Carglass, elles bénéficieront d’un accompagnement poussé et ciblé avec des connexions avec des acteurs du monde la mobilité pour développer leur potentiel business.
Les candidatures sont ouvertes et sont à déposer avant le 23 février 2018 sur le site http://moove-lab.com/appel-a-projet/.