Du sang neuf dans les hautes sphères de Renault. A la rentrée, la direction du constructeur intégrera deux nouveaux membres : Stefan Mueller et Thierry Bolloré.

L'expérience du marché allemand
Stefan Mueller, 52 ans, est diplômé des universités de Würzburg et de New-York. Il a effectué sa carrière chez BMW, Ford et Volkswagen - où il a été directeur éxécutif pour le marché allemand - avant de prendre la tête du groupe ADAC en 2008, outre-Rhin.
Il sera nommé directeur des opérations de la région Europe le 1er septembre. Rattaché à Carlos Tavares. Il siègera au comité éxécutif du groupe Renault.
Jérôme Stoll, qui occupait jusqu'ici les fonctions qu'il s'apprête à prendre, se concentrera sur la direction commerciale du groupe dont il avait également la charge. Il reste membre du comité éxécutif, et rapporte à Carlos Tavares.

Un ancien de chez Michelin et Faurecia
Comme Stefan Mueller, Thierry Bolloré arrivera à la direction de Renault en septembre. Après une période d'intégration qui courra jusqu'en décembre, il sera nommé directeur des fabrications et de la supply chain le 1er janvier 2013. Il sera rattaché à Carlos Tavares. Il remplacera Gérard Leclercq, dont la nouvelle mission doit être annoncée prochainement, et qui restera membre du comité éxécutif du groupe.

Thierry Bolloré, 49 ans, est diplômé de Paris Dauphine. Il a effectué sa carrière chez Michelin, où il a commencé en tant que chef d'atelier en usine en 1990 avant de devenir responsable qualité monde des usines PL, puis directeur des activités PL et avion et enfin, en 2002, vice-président monde en charge de l'industrie pour Michelin Avion.
En 2005, il intègre Faurecia où il a occupé plusieurs postes à haute responsablité. En 2010, il prend la vice-présidence Europe et Afrique du Sud de la branche dédiée aux technologies de contrôle des émissions de CO2 avant d'être nommé vice-président monde en charge de l'industrie, de la qualité et des achats.