La stratégie mise en place par le groupe Volkswagen, qui était entré à hauteur de 16,6% du capital de Navistar, commence à se concrétiser. Les deux groupes ont commencé à collaborer activement depuis le début de cette année.

Ils ont annoncé le 25 septembre 2017 le lancement d'un camion de poids moyen électrique en Amérique du Nord d'ici la fin de 2019 ainsi que le développement de matériel en commun et celui de systèmes pour connecter les véhicules à internet.


422 millions d'euros d'économie



Troy Clarke, directeur général de Navistar, a déclaré que les deux groupes étaient bien partis pour des économies de coûts de 500 millions de dollars (422 millions d‘euros) au cours des cinq premières années de l‘alliance.

Au début du mois, peu avant l‘ouverture du 67ème salon automobile de Francfort, Volkswagen a annoncé le doublement de ses investissements dans les voitures électriques pour les porter à plus de 20 milliards d‘euros d‘ici 2030, avec l‘ambition de concurrencer Tesla sur le marché des véhicules propres grand public.

Tesla connu pour ses berlines électriques haut de gamme, est aussi en train de développer un camion (semi-truck) électrique en conduite autonome et capable d’évoluer en “formations” (platoon) qui suivent un véhicule de tête. Ce poids lourd électrique sera dévoilé le 26 octobre prochain.