Avec plus d’une vingtaine d’usines dans le monde, 3 centres d’ingénierie, 14 de service-client, une cinquantaine de clients et 13 000 employés, Nexteer Automotive est l’un des leaders mondiaux concernant la production de systèmes de direction et de transmission (3,8 milliards de dollars de revenus en 2016). Mais il semble ne pas en avoir assez.

Le groupe vient d’annoncer la nouvelle implantation d’un site de production en Afrique, précisément à Kenitra au Maroc. En lien avec l'accord officiel signé par le roi Mohammed VI en 2017, cette usine sera la première installée sur le continent africain et la 25e de Neexter au niveau mondial. Selon l’équipementier, cette expansion est stratégique et garantira « l’amélioration de l’efficacité opérationnelle et une meilleure réactivité face au client ».
plan usine nexteer maroc
Le site du Maroc aura un accès direct au réseau routier (3 165 km) reliant le nord et le sud du royaume

Les 18 000 m2 de bâtiment prévus à cet effet seront inaugurés fin mars 2018 et assureront l’accueil et la production de systèmes de direction assistée sur pignon (SPES pour Single Pinion-assist Electric power Steering). Lorsque la fabrication sera bien lancée en 2019, elle sera étendue à celle des transmissions. D’ailleurs plus de 500 employés pourraient composer l’effectif d’ici à 2020.

« Notre empreinte industrielle dans le monde nous différencie vraiment. En implantant une nouvelle usine au Maroc, nous nous adaptons stratégiquement aux besoins de nos clients internationaux. Cet emplacement nous permettra également d’étendre la portée de nos activités géographiques à la fois en Afrique et en Europe », souligne Hervé Boyer, directeur générale Europe et Amérique du Sud chez Nexteer.

Celui-ci entend donc bien s’aligner sur les régions ciblées par ses clients comme PSA. Le portefeuille clientèle global comprend aussi des groupes comme BMW, FCA, GM, VW, etc, ainsi que des constructeurs automobiles en Inde, en Chine et en Amérique du Sud. Pour rappel, Nexteer a créé une coentreprise avec Dongfeng pour se renforcer en Asie.