A l’image de Renault, qui a décliné son offre Prix Futé sur les véhicules électriques, ou encore Toyota et son label Occasions Hybrides, Nissan déploie à son tour un programme pour valoriser son offre de VE. Baptisé tout simplement Nissan Club Occasions Véhicules Electriques, il va progressivement investir les concessions de la marque en France, en Allemagne et en Angleterre. Expérimenté depuis le mois juillet au sein d’une vingtaine de points de vente dans l’Hexagone, il devrait être représenté au sein de 145 affaires à la fin du mois de mars 2017. Un corner bleu, qui mettra principalement en avant des Leaf âgés de 12 et 36 mois, viendra ainsi cohabiter avec le rouge du label Nissan Club Occasions.

Ce nouveau programme s’articule autour d’une garantie spécifique de 12 à 36 mois, des offres de financement sur-mesure, dont un crédit à taux 0 % (jusqu’à 60 mois et 15 000 € TTC) ou encore une assistance européenne adaptée. Il inclut également le pack mobilité proposé sur l’achat d’un véhicule électrique neuf (prise renforcée, carte Hertz…).

La compétitivité des VE d’occasion en question


 « Un marché de l’occasion des véhicule électriques se crée actuellement et nous voulons accompagner ce mouvement, expose Vincent Breton, manager Véhicules d’Occasions de Nissan en France. Nous proposons une offre de financement hyper-compétitive afin de maintenir un écart intéressant entre le prix des VE neufs et d’occasion ». Les voitures électriques de seconde main ne bénéficiant pas du bonus écologique de 6 300 €, l’arbitrage en faveur d’un VO électrique est loin d’être évident. L’intérêt se pose d’autant plus sur les produits âgés, puisque la décote est moindre dans la durée. En France, Nissan estime le prix moyen d’un véhicule électrique d’occasion autour de 15 000 euros. Le tarif d’une Leaf de moins de 12 mois se situe entre 15 000 € (finition Visia) et 20 000 € (Tekna), et il s’élève encore à 14 000 euros environ pour la berline âgée de 3 ans.

700 VO électriques vendus sous label en 2017


Selon la marque, environ 400 VE d’occasion seront injectés dans le réseau pour alimenter le label sur un an, dont 95 % de Leaf, la plupart en retour de contrats de LOA. En 2017, Nissan table sur un volume de vente de 700 véhicules via son label Nissan Club Occasions Véhicules Electriques, un chiffre qui devrait dépasser ensuite les 1 500 unités avec l’arrivée en seconde main des fourgonnettes e-NV200.

Nissan Club Occasions fait aussi peau neuve


Nissan Occasion VO Parallèlement au déploiement de son nouveau label VE, la marque proposera très prochainement des contrats d’entretien sur l’achat d’un véhicule badgé Nissan Club Occasions ainsi qu’une nouvelle garantie « tout sauf », en complément de son offre « complète », avec Icare. « Nous réfléchissons également à étendre la promesse client jusqu’à 7 ans, de même que le kilométrage sur les véhicules essence », informe Vincent Breton.

Créé en 2008, le label Nissan Club Occasion est représenté dans 175 concessions en France et couvre plus de 80 % du réseau. En 2015, le réseau Nissan a commercialisé un volume total de 53 000 véhicules d’occasion (+5 %), dont 66 % à particuliers et 34 % à marchands. Les modèles d’occasion Nissan commercialisés à client final ont représenté environ 26 235 unités. Le business VO pèse en moyenne 38 % du chiffre d’affaires d’une concession Nissan et 25 % de sa rentabilité.