Encore un record ! Daimler conforte en 2017 son statut de numéro un mondial de la voiture haut de gamme et des camions.

Le groupe, qui a écoulé 3,27 millions de véhicules en 2017 (+9%), a accru son chiffre d’affaires de 7% à 164 milliards d’euros, tiré par toutes ses divisions. Son profit net a bondi de 24% à 10,9 milliards d’euros, depuis son sommet atteint en 2016.

"Notre entreprise fait preuve d'un succès continu en ces temps de volatilité", s'est félicité son patron, Dieter Zetsche.

Ces performances s'expliquent par la croissance des ventes du groupe (+9%) à 3,27 millions de véhicules, dont 2,37 millions (+8%) de voitures Mercedes-Benz et Smart.

Essor en Chine


Redevenu champion mondial de la voiture haut de gamme devant BMW depuis 2016 grâce à un rajeunissement de sa gamme et à son essor en Chine, Daimler a pleinement profité du bond de la demande pour ses 4x4 urbains et du bon accueil de sa nouvelle Classe E.

Dans les poids lourds, Daimler a enregistré une année bien meilleure qu'initialement escompté grâce à un marché florissant en Amérique du Nord.

Pour 2018, le constructeur prévoit une légère progression de ses ventes et de son chiffre d'affaires. Les lourds investissements requis par le lancement de nouveaux modèles et le développement de technologies d'avenir comme l'électrique vont peser sur son bilan.

Daimler entend également faire avancer son projet de se transformer en holding chapeautant trois unités -services financiers, voitures et petits utilitaires et enfin camions et bus- pour mieux affronter la mutation en cours de l'industrie automobile.