Il y a deux ans et demi, l’annonce de l’absence de Ford du salon automobile parisien avait fait l’effet d’un petit coup de tonnerre. Cette année, le retrait confirmé de Nissan, Infiniti, Mazda, Ford et Volvo de l’édition 2018 n’est qu'une demi-surprise. Concernant les trois dernières, cette orientation est même logique sachant qu’elles avaient déjà manqué à l'appel en 2016.

Faute de nouveautés produits, et désireux de privilégier un seul grand évènement automobile dans l’année (en l’occurrence Genève), Nissan n’accompagnera pas les autres marques de l’Alliance sur l'évènement. Pas plus qu'Infiniti, dont la dernière présence sur un salon européen remonte à Genève 2017. De plus, selon nos confrères d'Autoactu, Mitsubishi et Subaru auraient aussi décidé de se faire porter pâle pour le Mondial à venir.

Par ailleurs, la présence du groupe Volkswagen reste incertaine à ce jour (les discussions se poursuivent). L’incertitude demeure également concernant Lamborghini, Maserati, Aston Martin ou Bentley, absents il y a deux ans.

Le Mondial de l’Auto n’est pas le seul évènement à subir cette désertion puisque Fiat, Peugeot, Volvo, DS, Infiniti, Alfa Romeo, Jeep, Nissan et Mitsubishi avaient fait l’impasse sur le salon de Francfort en septembre 2017. Des absences qui obligent les grands salons à revoir leur positionnement.

Pour célébrer les 120 ans du Mondial, et y insuffler un vent nouveau, les organisateurs ont choisi d’y associer cette année les deux-roues, puisque le salon de la moto se tiendra en même temps Porte de Versailles, et de consacrer une zone pour les supercars. Cette édition 2018 fera enfin la part belle à la mobilité.