Alors que les délais de livraisons des premières Blue Car approchent - un test pour Autolib' est sensé démarrer cet été -  Bolloré et son partenaire italien Cecomp ont décidé de s'appuyer sur la capacité de production de l'usine de... Pininfarina au nord de l'Italie.

 

L'annonce est tombée aujourd'hui : Pininfarina louera son usine turinoise de Bairo Canavese à Bolloré et à Cecomp jusqu'à la fin de l'année 2013 , contre la somme de 14 millions d'euros. Capacité de production : 4 000 Blue Car par an.

 

Cette décision intervient après que Bolloré ait choisi de se rapprocher du carrossier Cecomp plutôt que de Pininfarina (avec qui le concept de la Blue Car avait pourtant été développé) à cause de la mauvaise santé financière de ce dernier (relire notre article ici).

 

Mais en décembre dernier, quand Bolloré a remporté Autolib', le partenariat avec Pininfarina ne semblait pas totalement terminé. Vincent Bolloré avait déclaré « ne pas exclure la possibilité de rentrer au capital de Pininfarina », et estimait déjà que le site de l'italien pourrait servir de « capacité de production supplémentaire » (relire notre article ici).

 

Pour rappel, Cecomp compte deux usines en Italie dont une a été construite sur les deniers de Bolloré spécialement pour assembler sa Blue Car.