Encore un record battu. Avec quelque 246 000 véhicules livrés dans le monde (+4%), Porsche poursuit sa marche en avant et dépasse son dernier niveau historique qui remonte à un an.



Livrée à près de 28 000 exemplaires, (+83 %), la nouvelle Panamera a contribué à cette avancée.

«Véritable fleuron de la gamme Panamera, la Turbo S E-Hybrid allie à la perfection performance et efficience. Ce modèle constitue la nouvelle référence de son segment », déclare Detlev von Platen, membre du Directoire de Porsche AG, en charge des ventes et du marketing.



« Grâce à notre offre de modèles et au dynamisme du marché en Europe, en Asie et en Amérique, nous pouvons nous prévaloir d’une solide position », précise-t-il en se projetant avec optimisme vers 2018.   

Outre la Panamera, les chiffres de ventes de la gamme 718 ont aussi excédé ceux de l’exercice précédent. Au total, les sportives à moteur central ont été vendues à quelque 25 000 exemplaires, un chiffre en hausse de 6 %.

La fascination pour la 911 ne faiblit pas : en 2017, ce sont plus de 32 000 exemplaires qui ont à été livrés dans le monde.

En attendant le nouveau Cayenne


Le Macan est le modèle Porsche le plus vendu, avec plus de 97 000 unités livrées (+ 2 %), confirmant ainsi les chiffres élevés enregistrés l’an dernier.

La Chine demeure le marché intérieur le plus vaste de la marque : avec plus de 71 000 véhicules livrés (+10%). Les ventes aux États-Unis (+ 2 %) et en Europe (+ 2 %) s’inscrivent dans la continuité des bons chiffres enregistrés lors des années précédentes. Avec près de 28 400 unités livrées, l’Allemagne, marché d’origine de l’entreprise, accuse un léger recul par rapport à 2016.

« En 2018, le nouveau Cayenne sera lancé sur les marchés à fort volume que sont les États-Unis et la Chine, offrant ainsi de bonnes perspectives de croissance », poursuit Detlev von Platen. « Toutefois, le caractère exclusif de la marque restera notre priorité absolue à l’avenir. »

Pour 2018, l’objectif est de maintenir ces chiffres au niveau élevé atteint en 2017.