En 1992, Jean-Louis Brissaud ouvrait le long de l’avenue Berthelot, au cœur de Lyon (7e), son premier point de vente dédié au commerce de 4x4 d’occasion. A l’époque, Starterre s’écrivait Star’Terre et exposait une dizaine de véhicules devant son petit magasin. Durant les années 90, l’enseigne va très rapidement s’imposer comme une adresse incontournable pour les amateurs de 4x4 et rencontrer une ascension fulgurante. Pour la petite anecdote, en 2001, Star'Terre se classe 3e du classement des 200 PME les plus performantes de France et se voit remettre un prix des mains de Laurent Fabius, Ministre de l'Economie.

L’année suivante, la société amorce un virage en diversifiant son offre de véhicules, une ouverture qui l’oblige à déménager en 2004 dans des nouveaux locaux de 4 600m², toujours le long de l’avenue Berthelot.

1 500 clients professionnels


Pour ses 20 ans, le négociant spécialisé dans la vente à marchands écrit une nouvelle page de son histoire en prenant ses quartiers à Saint-Fons, au sein du pôle automobile de Lyon Sud, sur une parcelle de 30 000 m2. Egalement distributeur Isuzu depuis 14 ans, Starterre dénombre aujourd’hui 103 collaborateurs, et devrait représenter un volume de 17 000 véhicules vendus en 2017 (dont 80 % à marchand), soit un bond de 31 % par rapport à 2016. Son chiffre d’affaires devrait dépasser les 250M€ cette année. L’enseigne fait partie aujourd’hui des plus gros distributeurs automobiles indépendants en France comme en Europe.

Starterre
Christian Fernandez, directeur général de Starterre
« Nous surfons sur le travail de fond accompli depuis des années auprès de nos clients marchands et le lancement de différents outils pour les accompagner. Cette année, nous avons créé une cellule spécifique pour les professionnels et mis en place un partenariat avec Viaxel », explique Christian Fernandez, directeur général de la société. Des développements qui, associés à un marché dynamique, ont permis à l’entité de conquérir de nouveaux clients professionnels. 1 500 ont au moins acheté une voiture cette année, contre 1 200 en 2016. Dans les prochaines semaines, l’opérateur lyonnais va lancer une offre de LOA ballon pour aider ses clients marchands à conquérir de nouveaux acheteurs.

10 % de ventes à l’export


Starterre occasion automobile Lyon
Jean-Louis Brissaud a fondé Starterre en 1992, à Lyon
Starterre devrait commercialiser 3 000 unités aux particuliers cette année, qui sont principalement localisés autour de Lyon. « Cette clientèle n’a jamais constitué une priorité, et représente avant tout un laboratoire dans le cadre des projets menés en faveur des marchands », souligne Christian Fernandez. Au global, la région Rhône-Alpes va concentrer entre 7 000 à 8 000 de ses ventes cette année. En 2018, la société entend doubler ses ventes à l’export, qui représentent 5 % des transactions actuellement, en ciblant principalement l’Allemagne, mais aussi l’Italie et l’Espagne. « L’idée est de mettre en place des accords avec des gros faiseurs étrangers qui vont redistribuer nos produits », indique le dirigeant.

Créée en 2005 par les dirigeants lyonnais, la filiale savoyarde Chambéry Motors devrait arborer dans les prochains mois le panneau Starterre. Pas question pour autant de développer un réseau national, au même titre que certaines enseignes indépendantes spécialisées dans la vente à particulier. « Notre réseau existe déjà à travers nos clients marchands et les 370 vitrines personnalisées que nous avons développées à ce jour », précise Christian Fernandez.

Pour célébrer ses 25 ans, l’entreprise propose jusqu’au 31 décembre 2017 des taux préférentiels et un système de commission attractif pour ses clients. Elle va également redistribuer à ses collaborateurs une prime exceptionnelle, calculée sur l’ancienneté.